Togo media 24

La synergie des travailleurs du Togo (STT) s’est réveillée de son profond sommeil dans lequel, elle s’est plongée depuis 2015.

La STT, pour permettre un climat de paix dans le pays en 2015, avait décidé de suspendre volontairement ses revendications avant les élections présidentielles de cette période.

Le gouvernement togolais pendant ce temps, a eu deux années pour satisfaire aux revendications des travailleurs du Togo mais aujourd’hui, il est difficile de voir la mise en œuvre réelle des solutions apportées aux problèmes évoqués par ce syndicat.

A en croire Mr Atti Wala, l’un des responsables de cette organisation, il serait de mauvaise foi de ne pas admettre que la STT sera en grève dans les prochains jours car les revendications dans l’administration publique demeurent les mêmes. Les réclamations de la STT sont liées à la vétusté des lieux et matériels de travail, le manque d’équipement, le bas salaire …

Selon le professeur Wala qui s’est prononcé chez nos confrères de la Radio Victoire FM ce 11 octobre 2017, ils sont disposés à discuter avec le gouvernement par rapport à leurs revendications. Cette organisation syndicale animera dans les prochains jours, une autre assemblée générale, sûrement celle qui annoncera les grèves dans l’administration publique.  

La STT se réveille au moment où le gouvernement togolais est coincé entre les manifestations politiques de l’opposition et la menace de grèves des enseignants.



Commentaires

Faire un commentaire