Togo media 24

La coalition de l'opposition Togolaise ne pourra pas manifester à l'intérieur du pays ce 12 janvier 2019. C'est ce qu'a décidé le ministre de l'administration territoriale de la décentralisation et des collectivités locales Boukpessi Payadowa.

Selon le ministre, la coalition a certes annoncée son intention de manifester mais n'a pas joint à sa lettre les itinéraires. "En conséquences les manifestations programmées à l'intérieur du pays pour le 12 janvier ne sont pas autorisées pour manque d'informations légales" a indiqué M. Boukpessi.

En ce qui concerne les manifestations de la capitale (Lomé), le gouvernement est pour, mais recommande d'autres itinéraires.

« Je tiens à vous rappeler que certains tronçons et lieux que vous avez choisis à Lomé ont déjà été utilisés pour les mêmes causes pendant plus de sept mois par votre coalition. Et comme nous avons déjà eu l’occasion de vous le dire, cette utilisation de ces lieux, a entraîné de la part des riverains des plaintes pour tous les désagréments que cela entraîne », écrit le ministre dans sa lettre réponse à la coalition.

Il poursuit en affirmant ainsi donc que <<Pour éviter que la poursuite d’utilisation de ces tronçons et lieux pour les manifestations n’entraîne des risques de troubles graves à l’ordre public, le gouvernement a décidé que ces tronçons places et quartiers utilisés durant plus de sept mois soient soulagés>>



Commentaires

Faire un commentaire