Togo media 24

Ils sont plus d’un milliards sur la planète de nos jours à être séduits par l’avènement des NTIC. Avec quelques Francs CFA, on peut s’acheter un téléphone intelligent et faire son entrée dans l’univers virtuel avec ses avantages et inconvénients.

 S’ils présentent bon nombres d’avantages comme le moindre cout ou la gratuité de certains services, les réseaux sociaux surtout tendent à prendre un aspect négatif sur la vie privée des individus. Dans cet article, nous essayons de notifier certains vices que les réseaux sociaux (facebook et whatsapp notamment) amènent les gens à exprimer dans leur quotidien, et de cet fait amener les consciences à les corriger.

Il est facile et malheureusement fréquent aujourd’hui de mentir au téléphone. Signaler sa présence là où on n’est pas, affirmer être en route pour un rendez-vous… S’il est vrai que les réseaux facilitent la vie et le rapprochement des peuples, il n’en demeure pas faux que sa mauvaise utilisation va à l’encontre des attentes des créateurs et développeurs.

Autres fait plus broyant de la chose, c’est le bon sens dans les couples qui semblent se briser. Deux personnes mariées sur le même lit qui ne se parlent pas parce que chacun occupé sur son téléphone, ou c’est à une infidélité involontaire que se livre l’un des partenaires qui vont parfois jusqu’à envoyer leur partie intime à leur correspondant.

Il est très fréquent de voir des gens poster les photos des gens sur les réseaux sociaux en les accusant des faits non établis. Parfois c’est cette vilaine habitude que prend la société à filer et poster en  premier les accidents…sans chercher même à secourir les victimes.

Aujourd’hui l’on peut facilement écrire un texte et l’attribuer à une personne. Autant de normes et valeurs qui tendent à quitter la société togolaise jadis qualifiée.

L’avènement des Smartphones et des réseaux sociaux ne constituent pas un moyen de malhonnêteté, mais un simple besoin que  les concepteurs ont voulu combler. Il importe donc à chacun d’user de sa bonne foi pour en faire un bon usage et respecter la dignité humaine.



Commentaires

Faire un commentaire