Togo media 24

Le togolais Dr Samuel Mathey, dans la course pour le Nobel d’Economie 2019 : « l’honneur serait que cela soit moi ou un autre Africain pour que l’Afrique trouve la place qu’elle mérite dans le concert des continents ».

Entretien

Bonjour Dr Mathey, en quelques lignes présentez-vous aux internautes de laviesenegalaise.com

Je suis simplement Samuel Mathey, docteur en économie et innovateur (qui englobe la multitude de choses que je fais)

Certains vous considèrent déjà comme le futur Prix Nobel d’économie 2019, êtes-vous optimiste ?

Le Nobel est une compétition très concurrentielle et qui mesure l’impact d’un concept ou d’une approche sur un problème de société.

L’humanité est devenue tellement talentueux avec les +7 milliards d’habitants et ce qui est fait à travers le monde que je trouverais prétentieux de nos jours de se taper sur la poitrine et être certain de gagner dans une compétition planétaire, on ne peut que espérer.

C’est déjà un honneur pour moi d’avoir été identifié comme un potentiel Nobel. Le Nobel en effet est un processus où ceux qui sont des groupes spécifiques qui portent des candidatures selon des critères propres.

Qu’avez-vous fait concrètement pour le mériter?

Les groupes et les personnes qui portent et soutiennent ma candidature pensent que

  • le concept EZF (Entreprendre à Zéro Franc) que nous avons développé (avec mon collègue le professeur Bernard) et que nous sommes en train d’expérimenter avec succès depuis 5 ans dans plusieurs pays Africains apparait comme un alternative crédible au développement durable des pays Africains
  • le fait de consacrer le reste de ma vie et depuis 5 ans de refuser tout poste politique ou honorifique et vivre des sacrifices personnels en bravant les routes et les montagnes à travers l’Afrique pour transformer la jeunesse Africaine SANS AUCUN soutien d’un gouvernement, d’une institution au développement ou d’individu… est une prouesse à saluer
  • les accomplissements intellectuels: Doctorat d’état américain en économie, MBA, enseignant dans de prestigieuses écoles, chercheurs et producteurs d’articles sont louables. 

C’est quoi ce fameux concept Entreprendre à Zéro Franc?

Entreprendre à Zéro Franc est un concept et un parcours EZF en 7 étapes. Un concept qui enseigne des techniques pour démarrer son entreprise SANS FINANCEMENT EXTÉRIEUR PRÉALABLE.

Ainsi, des modules de formations sont offerts avec différents niveaux d’expertise.

À cela s’ajoute le parcours EZF qui amène le participant de la formation sur l’approche EZF à la pleine production de son entreprise, en passant par le plan d’affaire, le financement au développement d’activités après avoir démarré sans ressource externe.

Ce Concept « Entreprenariat à Zéro Franc » peut-il être une solution contre l’émigration ?

Notre posture aujourd’hui est que EZF est la solution crédible et durable aux 3 problèmes de chômage, d’émigration et de développement de nos pays.

Les gouvernements Africains regardent l’entrepreneuriat comme une des solutions, mais notre perception est que l’entrepreneuriat est la solution et EZF l’approche.

Beaucoup d’émigrants fuient nos pays par dépit et désespoir vers un monde meilleur, plus équitable et offrant l’opportunité de réussir. Ces centaines d’Africains qui préfèrent aller mourir dans la méditerranée sont le signe que nos pays ont échoué dans leur politique de développement et à offrir un cadre à leur jeunesse.

L’approche EZF enseigne que VOUS pouvez transformer votre désert en un paradis et présente une alternative crédible aux jeunes en leur enseignant à ne RIEN attendre du gouvernement, des institutions de développement et de la famille MAIS à prendre un pari sur leur propre capacité à fabriquer leur bonheur.

Comment comptez-vous faire pour vulgariser ce concept ?

La FAFEDE est la fondation que nous avons créée et qui véhicule ce message. La BAD ainsi que certains gouvernements nous ont adopté avec également le patronat ivoirien. Cette vulgarisation pourrait être accélérée par les médias, les gouvernements à l’instar de la Côte d’Ivoire qui a adopté cette approche de l’entrepreneuriat et bien sur les institutions et associations pour le développement.

On a appris que vous avez parcouru la planète surtout l’Afrique, à présent quel est votre agenda ?

J’ai fait mes études aux Etats Unis et j’ai une culture capitaliste. Je ne crois pas en l’existence de gouvernement à tout faire et je ne crois pas en la politique comme le moyen le plus efficace pour changer la société ou améliorer la vie des Africains. Je pense que ce sont les individus qui doivent prendre des initiatives de développement et non les gouvernements et les institutions internationales. Nos voyages et nos actions ne sont que le reflet de cette croyance et de cette conviction profonde.

Avez-vous déjà opéré au Sénégal ?

Le Sénégal est un pays que j’aime profondément, j’enseigne depuis des années à BEM Dakar et je crois en un Sénégal moteur d’une renaissance Ouest Africaine.

Un africain pour le prochain Nobel d’Economie 2019 ce n’est donc pas impossible ?

Absolument pas !  Et j’appelle au soutien de toute l’Afrique. Le Nobel est très compétitif mais des africains en ont été lauréat dans d’autres catégories: Mandela, Mukwege, Annan…

Je pense que tout est possible à celui qui croit et à la foi, surtout qui travaille acharnement. Pour moi l’honneur serait que cela soit moi ou un autre Africain afin que l’Afrique prenne toute la place qu’elle mérite dans le concert des continents.

Votre mot de fin ? (l’appelle que vous lancez aux dirigeants africains et à la jeunesse africaine)

Mon appel à l’endroit des dirigeants Africains à soutenir l’approche EZF dans leur pays et nous nous tenons à leur disposition pour les accompagner comme on le fait en Côte d’Ivoire. À leur soutien à nous aider à un Noble Africain d’économie et ils peuvent nous contacter sur comment aider.

A la jeunesse Africaine que la seule personne sur qui vous devez compter c’est vous même. À suivre et adopter le concept EZF, le parcours EZF avec ses 7 phases, les Awards CITIC et tout le dispositif que nous déployons progressivement pour transformer cette jeunesse en une armée d’entrepreneurs, de classe mondiale, au service de l’Afrique et de l’humanité.

www.laviesenegalaise.com

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour vos annonces publicitaires, contactez Togomedia24, 00228 91 06 25 88  / 00228 98 74 81 74

E-mail: togomedia24@yahoo.com  / Page Facebook: Togomedia24 / Twitter: @togomedia24

 



Commentaires

Faire un commentaire