Togo media 24

Depuis quelques jours circulent sur les réseaux sociaux des messages des artistes engagés togolais appelant à boycotter le concert des « Magic system » prévu pour les 16 et 17 décembre 2017.

Chargée de l'organisation de ce concert,  l'agence Sud Com, a tenu à clarifier cette confusion au cours d'un point de presse animé ce jeudi 14 décembre 2017 à Lomé.

Pour TAMANDJA Hakim Toutou, promoteur artistique et responsable de l'organisation de évènement, ce concert qui s'inscrit dans le cadre de la célébration des vingt (20)  ans de carrière des Magic System, été acté, il y a de cela deux ans.

Au sujet des motifs qui ont amenés les artistes engagés à appeler au boycott, les organisateurs de ces concerts (228 Christmas et 20 ans de Magic System), pensent qu’il faudrait pas lier les questions politiques à celles culturelles.

"Si Eric mc, appelle au boycott du concert des Magic System à cause de l'interdiction de son concert, il  faudrait qu'il reconnaisse que son spectacle était purement un événement politique" a déclaré M. Hakim.

Les organisateurs voudraient donc informer le public que l'organisation d'un concert dans un pays est souvent programmée depuis plusieurs mois et ce sont les promoteurs culturels locaux qui le font. Ainsi s’attaquer au concert n’est pas justifié.

Au cours des interventions, plusieurs personnes ont invité les promoteurs culturels à être perméables à d'éventuelles tentatives de médiation.

Cette rencontre n'est pas organisée pour régler les comptes à quelqu'un mais juste pour amener les gens « à discerner » un peu et mettre la différence entre les choses artistiques et politiques.

« En aucun cas nul ne doit reporter ce concert » a conclu M. Toutou sur un ton humoristique.



Commentaires

Faire un commentaire