Togo media 24

Le président de la république du Ghana, Nana Akufo-Addo a révélé avoir tenu une réunion secrète avec le président togolais Faure Gnassingbé.

Les deux chefs d’états  ont discuté  des moyens essentiels pour trouver une solution définitive à la crise politique qui secoue le Togo depuis le 19 août 2017.

« Le président togolais est venu me voir à Tamale il y a dix jours, et nous avons discuté sur comment faire cesser cette crise et ramener la stabilité au Togo. Il est dans notre intérêt de le faire »  a déclaré Nana Akufo-Addo lors d’une réunion lundi 30 octobre 2017,  avec les anciens et chefs traditionnels d’Aflao.

L’afflux des migrants vers le Ghana depuis le début de cette crise inquiète les chefs traditionnels  et les anciens des villes frontalières avec le Togo.

De plus,  les fréquentes manifestations  au Togo par des partis d’opposition visant à ramener la constitution originelle de la  de 1992, déstabilisent le pays et compliquent la circulation des biens et des personnes des pays voisins à travers le pays.

Plusieurs marches de l’opposition caractérisées par des courses poursuites, jets de pierres et de Gaz lacrymogène  entre manifestants et forces de l’ordre au Togo se sont soldées par des morts.

Jusqu'à ce jour l’on dénombre une quinzaine de morts et une centaine de blessés. Le HCR a annoncé  la semaine dernière avoir dénombré plus de 500 migrants qui ont fuient les répressions pour se réfugier au Ghana.   

Vingt-six ressortissants togolais sont entre les mains de la police ghanéenne pour avoir tenté d’organiser une manifestation illégale à Accra sur la situation politique dans leur pays. Par rapport à ce sujet, Akufo-Addo a qualifié la situation d’inquiétante avant d’ajouter qu’il fera de son mieux pour trouver une solution au problème.

« L’appel que nous lançons tombera dans des oreilles compréhensifs. Je ne reste pas inactif sur cette question, nous agissons, prions pour la bénédiction du Tout-Puissant et pour trouver une solution qui soit favorable au peuple togolais et au peuple ghanéen également » a-t-il ajouté.

Pour rappel la coalition de l’opposition sera  encore  une fois dans les rues du Togo les 7, 8 et 9 Novembre 2017.

Par Amedjame Kodjo GAGLONOU



Commentaires

Faire un commentaire