Togo media 24

Le sujet est au centre de toutes les discussions sur les réseaux sociaux depuis quelques heures au Togo. Il s'agit bien de la « disparition » de l'international togolais, Pascal Amekpo, alors qu'il séjournait en France dans le cadre du Festival international de Toulon.

Au sein du public sportif togolais, d'aucuns pensent que le joueur aurait pris la poudre d'escampette pour trouver l’eldorado mais surtout ne plus vivre ‘la misère’ du pays. Certains vont plus loin en accusant la Fédération Togolaise de Football de n’avoir pas pris les précautions pour éviter ce fait.

Approché par la rédaction de Togomedia24, l'attaché de presse des sélections nationales du Togo s'explique. « Nous avons retenus 23 joueurs pour préparer la compétition du 16 au 24 mai. Le 23 mai, la liste des 20 joueurs a été arrêtée conformément aux règlements de la compétition. En plus des 20, le portier Adjima Bernard a été retenu comme suppléant pour remplacer un portier en cas d’éventuel forfait comme les règlements l’autorisent. Les deux joueurs qui restaient (1 évoluant en France et le second à Lomé) ont été libérés » nous a confié M. Augustin Amega, le Team Media Officer du Togo.

Selon M. Amega, les joueurs venant de Lomé ont eu un visa d’un mois et à la fin de la date de validité du visa, un constat sera fait et les dispositions appropriées seront prises et communiquées seulement à ce moment.

Etudiant au département de la chimie à l’Université de Lomé, Pascal aurait-il mélangé quelques molécules pour s’évaporer dans la nature en France ?

En attendant une suite heureuse de cette affaire, les éperviers U-21 affrontent ce 07 juin 2018, le Japon pour le compte du match de classement (7ème et 8ème) place.  

Pour vos annonces publicitaires, contactez Togomedia24, 00228 91 06 25 88  / 00228 98 74 81 74

E-mail: togomedia24@yahoo.com  / Page Facebook: Togomedia24 / Twitter: @togomedia24

 



Commentaires

Faire un commentaire