Togo media 24

L'Assemblée générale organisée, mardi 03 avril 2018 à la maison de la santé par le Syndicat National des Praticiens Hospitaliers du Togo (SYNPHOT), s'est transformée en manifestation spontanée au ministère de la santé et de la protection sociale.

Mécontents de l'indifférence de leur ministre de tutelle, les agents de santé se sont rendus au ministère pour crier leur ras-le-bol et aussi réclamer la démission du professeur Moustafa Mijiyawa.

Après quelques minutes de manifestations, le ministre de la santé et de la protection sociale, a informé les responsables syndicaux de « la volonté du gouvernement à résoudre les problèmes ».

Pour ce faire, un décret sera pris par le premier ministre pour créer un groupe de travail qui devrait rendre son rapport au plus tard le 20 Avril 2018.

« ...Tous les points seront discutés, aucun point ne sera exclu, et que le groupe devra rendre son rapport le 20 de mois pour que des décisions idoines soient prises » a déclaré, Gilbert Tsolenyanu, l’un des responsables du mouvement à l'issue de leur entretien avec M. Mijiyawa.

Malgré, cette ouverture à discuter avec les autorités, le Synphot lance une nouvelle grève de trois jours. La base n'étant pas rassurée de cette annonce, car ayant été plusieurs fois tournée en bourrique par le gouvernement togolais.

Pour vos annonces, contactez Togomedia24 au 00228 91 06 25 88  / 00228 98 74 81 74

E-mail: togomedia24@yahoo.com  / Page Facebook: Togomedia24 / Twitter: @togomedia24

 



Commentaires

Faire un commentaire