Togo media 24

Persona non grata au Togo, l'activiste panafricain Kémi Seba a été reçu la semaine dernière par le président Rock Marc Christian Kaboré, président de la république du Burkina Faso.

Le président de l'ONG Urgences Panafricaine, Kémi Seba, qui avait prévu animer une conférence de presse sur le territoire togolais, le 08 Août 2018 dans le cadre de sa tournée « Afrique Libre ou la mort » a été refoulé à la frontière de Hilacondji par les autorités togolaises.

Les responsables du pays ont motivé leur décision par le fait que les activités de l'activiste béninois feraient entorse à la quiétude des paisibles populations togolaises.

En réalité à la veille de son arrivée au Togo, ce combattant du FCFA, s’est montré très critique à l'encontre du chef de l'État Togolais, M. Faure Gnassingbé sur la chaine de télévision privée béninoise Sikka TV.  Kemi Seba a déclaré sur le média béninois qu’"à part se remplir les poches Faure Gnassingbé ne fait rien pour le Togo".

L'audience accordée par le président Christian Kaboré au franco-béninois suscite un nouveau débat sur la liberté fondamentale notamment la liberté d'expression dans les pays africains et plus particulièrement au Togo.

Pour vos annonces publicitaires, contactez Togomedia24, 00228 91 06 25 88  / 00228 98 74 81 74

E-mail: togomedia24@yahoo.com  / Page Facebook: Togomedia24 / Twitter: @togomedia24

 



Commentaires

Faire un commentaire