Togo media 24

Première maladie génétique du continent africain et 4ème rang des priorités de l’OMS en matière de santé publique mondiale, la drépanocytose ou anémie à hématies falciformes est une maladie héréditaire à transmission autosomique récessive, la drépanocytose se caractérise par la présence d’hémoglobine anormale dite HbS.

Le 19 Juin est considéré chaque année comme la journée mondiale de lutte contre la drépanocytose. 50 millions d'individus sont atteints de cette maladie dans monde dont 15 à 25 % en Afrique centrale et de l’ouest.

Les premières manifestations cliniques se développent vers l’âge de 3 mois et sont très variables dans le temps et d'une personne à l'autre. On retrouve principalement 3 types d'accidents aigus surajoutés : Des phénomènes de vaso-occlusion à l’origine de crises de douleurs intenses, accidents ischémiques, AVC, nécroses ; Une anémie chronique à l’origine de fatigabilité plus importante, essoufflement et qui peut devenir sévère et Une vulnérabilité aux infections notamment bactériennes qui peuvent également être graves.

Maladie chronique grave, la drépanocytose nécessite un suivi médical régulier dès la naissance. La prise en charge associe prévention des infections et de la douleur mais aussi soutien social et psycho-éducationnel. La transfusion sanguine reste la thérapeutique essentielle.

La prévention :

Pour prévenir cette maladie du sang qui provoque des globules rouges afin de former des formes irrégulières, nous vous proposons de suivre les points suivants :

• Faire une  analyse de sang pour voir si vous êtes porteur de drépanocytose. Un petit échantillon de sang sera prélevé et analysé pour l'hémoglobine S. Si vous avez des cellules de faucille dans le sang mais ne rencontrez pas les symptômes, alors vous avez le trait drépanocytaire, qui peut mettre vos enfants à risque d'avoir l'état complet.

•  Parlez avec votre médecin ou votre conseiller en génétique, si vous et votre conjoint avez des antécédents de la drépanocytose dans vos familles ou si vous avez le trait drépanocytaire. Cette condition est un trait récessif, ce qui signifie que les deux parents doivent transmettre à l'enfant de le faire. Chaque enfant a une chance d'avoir une anémie falciforme, si les deux parents ont le trait de 25 pour cent.

•  Démarrez votre enfant sur ​​la pénicilline quand il est vieux de 2 à 4 mois si les tests sanguins déterminé qu'il a la drépanocytose. Les antibiotiques sont indispensables pour éviter les infections et les maladies qui peuvent survenir en raison de système immunitaire affaibli de l'enfant. Il peut avoir besoin de prendre la pénicilline régulièrement jusqu'à ce qu'il soit âgé de 5 à 6 ans pour prévenir la pneumonie.

•  Continuez à consulter le médecin régulièrement pour éviter des flambées soudaines de l'anémie falciforme chez votre enfant. Le médecin surveillera ses niveaux de globules et peut vouloir lui donner une transfusion de sang ou d'oxygène supplémentaire.

•  Restez à jour sur les voies de développement pour traiter et prévenir l'anémie falciforme. Transfusions de moelle osseuse sont prometteuses pour le traitement de la drépanocytose en permanence, même si le processus de transplantation et la sélection des donneurs doivent encore être affiné pour qu'il devienne un traitement largement utilisé. Nouvelle technologie médicale peut même permettre aux médecins de modifier les gènes qui causent la drépanocytose et empêchent la condition entièrement.

Pour vos annonces publicitaires, contactez Togomedia24, 00228 91 06 25 88  / 00228 98 74 81 74

E-mail: togomedia24@yahoo.com  / Page Facebook: Togomedia24 / Twitter: @togomedia24



Commentaires

Faire un commentaire