Togo media 24

Le 23 juillet dernier,  la population togolaise apprenait le décès de six (06) personnes  dans un accident de la circulation à Tchaloudè  au nord du Togo. Les vaillants artistes Ousmane KORIKO, Agbasco, Folo et les frères Gafo Jacqueline périssaient dans un accident alors qu’ils revenaient de Kara. Quelques jours après, des hommages fusent de partout. Plusieurs initiatives ont été entreprises pour rendre hommage aux personnes décédées dans ce tragique accident. L’Alliance Nationale pour le Changement dans un communiqué, présente ses  condoléances aux familles des artistes décédés dans l’accident et profite par la même occasion pour dénoncer les conditions de travail dans lesquelles  le pouvoir en place  maintien nos artistes.

Lire le communiqué

COMMUNIQUE

L’ANC présente ses condoléances aux familles des artistes décédés dans l’accident de la circulation de Tchaloudè.

L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) apprend avec tristesse, l’accident de la circulation survenu le dimanche 23 juillet 2017 à Tchaloudè (préfecture de Blitta) et qui a coûté la vie à plusieurs artistes humoristes togolais, de retour de la préfecture de la Kozah où ils ont donné des spectacles et assisté aux luttes traditionnelles des Evala.

Des talents nationaux au rang desquels Ousmane, Agbasco, Folo et les frères Gafo, disparaissent ainsi, de même que la compagne de Folo, laissant inconsolables les familles, les admirateurs et l’ensemble du monde de la culture.

Au nom de l’ANC et en son nom personnel, le Président National M. Jean-Pierre FABRE, chef de file de l’opposition, exprime ses condoléances attristées et sa compassion aux familles affligées et aux artistes togolais en deuil.

En déplorant les conditions de travail difficiles et bien souvent discriminatoires dans lesquels le pouvoir RPT/UNIR maintient les artistes togolais, dont certains sont appâtés, exploités et instrumentalisés pour servir de griots et d’autres marginalisés, discriminés et interdits d’antennes parce que considérés comme engagés en faveur des droits et libertés des citoyens ou en faveur de l’alternance et du changement démocratique au Togo, l’ANC appelle l’ensemble du monde de la culture à prendre conscience de ce que le régime en place n’offre aucune perspective de développement et d’épanouissement pour les artistes nationaux

C’est le lieu de déplorer également l’incapacité des pouvoirs publics à organiser et à préserver la sécurité de la circulation routière, en particulier sur la route nationale n° 1, qui concentre un important trafic de véhicules poids lourds et de transport en commun.

En tout état de cause, l’ANC demande aux autorités compétentes d’ouvrir diligemment, une enquête sérieuse et transparente pour clarifier les circonstances exactes du drame survenu à Tchaloudè et pour situer les responsabilités.

 

Fait à Lomé, le 26 juillet 2017

Pour le Bureau National

Le Vice-Président

Signé

El Hadj Seidi Mourtala



Commentaires

Faire un commentaire