Togo media 24

Les manifestations de la première journée se sont relativement bien déroulées sauf à Sokodé, Bafilo, Aného et Atakpamé. C'est la principale information de la conférence de presse tenue par la coalition des 14 partis politiques de l'opposition ce 08 novembre 2017 à Lomé.

La coalition a  dénoncé et condamné  la répression des manifestations de  Sokodé et Bafilo qui ont entrainé 16 blessés par balle et par bastonnade. Ils notent également que trois (3)  personnes ont été admises en réanimation et 5 arrestations à Bafilo.

De plus, la coalition de l'opposition annonce l'arrestation par son service d'ordre de cinq (5)  individus dont l'un détenait une arme à feu et les autres munis d'armes blanches. Trois personnes parmi eux ont été remises à la police et les deux autres ont réussi à s'enfuir.

En ce qui concerne la libération des détenus politique  annoncé par le gouvernement, la coalition annonce que le 07 novembre, neuf (09)  personnes ont été libérées à la prison civile de Kara et 46 personnes à Lomé.

Par contre, le Dr  Sama, secrétaire général du PNP (Parti National Panafricain) et l'imam Hassane Djobo de Sokodé demeurent toujours en détention.

L'opposition réclame l'ouverture d'une enquête indépendante pour situer les responsabilités sur certains faits (massacres des populations aux mains nues, la destruction des édifices publiques.)

Elle exige également  l'arrêt des  persécutions  et des arrestations dans les rangs de l'opposition,  des traitements inhumains et dégradants infligés aux détenus, et  des entraves à l'exercice du droit constitutionnel de manifestation.

Malgré l'ouverture prochaine d'un dialogue annoncée par le gouvernement, les partis politiques  n'attendent pas arrêter les manifestations de rues jusqu'à la satisfaction de ses revendications. « Nous sommes dans la logique de rapport de force, nous connaissons la duplicité de ce régime, nous continuerons par manifester jusqu'à l'obtention de nos revendications » a déclaré Brigitte Adjamagbo de la CDPA membre de la coalition.

La coalition appelle la population à rester  mobilisé afin de maintenir la pression sur le régime cinquantenaire.

Elom Adabe

www.togomedia24.com



Commentaires

Faire un commentaire