Togo media 24

Décidément le Togo n’est plus un lieu propice pour abriter des réunions et des rencontres internationales. La situation politique qui règne dans le pays depuis le 19 aout 2017, a eu raison de plusieurs conférences notamment le sommet Afrique-Israël et plus récemment la conférence ministérielle de la francophonie.

Prévue pour se dérouler du 12 au 14 Décembre 2017, la sixième  réunion annuelle du partenariat de Ouagadougou sur la planification familiale n’aura plus lieu à Lomé.

Cette rencontre annuelle est finalement déplacée de Lomé,  à Conakry, Guinée. La période préalablement établie est toujours maintenue (du 12 au 14 Décembre 2017).

Cette rencontre a pour objectif de réfléchir sur les actions à mener pour atteindre au moins 2.2 millions d'utilisatrices additionnelles de planification familiale d'ici 2020.

Réunis à Londres en juillet 2017 dans le cadre du sommet mondial sur la planification familiale,  le ministère de la santé et de la protection sociale du Togo s’est engagé à contribuer au programme de partenariat de Ouagadougou pour 2,2 millions d'utilisatrices de méthodes de PF d’ici 2020.

Le Togo prévoit de mettre à  cette échéance 141 000 femmes togolaises sous méthodes modernes de planning familial. 
Rappelons que le thème retenu pour cette année est «L’autonomisation de la femme et la révolution contraceptive »



Commentaires

Faire un commentaire