Togo media 24

Avec des milliers de voyageurs accueillis chaque semaine, la gare routière d'Agbalepedo est sans doute la plus grande du Togo. 
Plusieurs personnes qui arrivent à Lomé pour la première fois ou d'habitude transitent par cette gare routière avant d'être accueillis par leurs familles. 
Aujourd'hui, ce site se trouve dans un piteux état. Depuis plus de vingt ans, les bâtiments, les hangars sont restés identiques. Il est difficile d'observer une innovation au sein de cette gare routière. 
Les quelques vingtaine de lampes solaires installés ne fonctionnent que par intermittence. Seulement une lampe sur trois est allumée les nuits. Certaines à défaut de s'allumer les nuits ne fonctionnent qu'en pleine journée. La saison pluvieuse, les lieux restent impraticables par les voyageurs et aussi les transporteurs. 
Et pourtant selon les chauffeurs rencontrés dans l'enceinte de la gare d'Agbalepedo, affirment « que les collecteurs de la mairie de Lomé, perçoivent hebdomadairement et ceci de façon régulière  les taxes ».
« Chaque fois, ils viennent prendre l'argent ici mais le centre se trouve toujours dans cet état. C'est déplorable, quand vous allez dans les autres pays, leur plus grande gare est propre avec les pavés placés partout » se plaint Farouk Fousseni, un conducteur de  voiture quinze place de Lomé-Anié. 
En termes de propreté à la gare routière d'Agbalepedo, Farouk a parfaitement raison sur toute la ligne. Tous les poteaux électriques sont devenus des lieux où toute personne peut uriner tranquillement et sans vergogne.
L'on est tenté de dire que c'est devenu un centre commercial qu'une gare routière. Les commerçants et les revendeuses vendent dans des conditions hygiéniques révoltantes. Aujourd'hui la gare ressemble beaucoup plus à une bidonville. 
Tout ceci se passe dans une indifférence totale des autorités en charge du transport et des infrastructures routières. Et pourtant les taxes sont régulièrement collectées. 
Que ce soient au niveau de la préfecture d'Agoè ou de la délégation spéciale de la ville de Lomé, il va falloir revoir le cas de cette gare routière pour donner une belle image à notre pays. 
Au-delà de l'interpellation des autorités, les usagers des lieux doivent faire un effort pour maintenir l'endroit toujours propre. 
Pour vos annonces, contactez Togomedia24 au 00228 91 06 25 88  / 00228 98 74 81 74 

E-mail: togomedia24@yahoo.com  / Page Facebook: Togomedia24 / Twitter: @togomedia24



Commentaires

Faire un commentaire