Togo media 24

Le président du Parti National Panafricain (PNP) a pris l'habitude depuis quelques temps de s’adresser aux togolais épris de liberté à la veille des manifestations publiques  de la coalition des 14 partis de l'opposition.

Depuis son lieu de résidence, le leader du PNP s’est encore une fois adressé à tous les militants de l'opposition.

Dans un message vocal diffusé ce  06 novembre 2017, Tikpi Atchadam a rendu hommage au peuple  togolais pour son courage et sa détermination malgré les conditions difficiles auxquelles il fait face. « Malgré l'environnement  hostile,  fait de violation massive et quotidienne des droits élémentaires de l'homme»  a-t-il déclaré. 

Pour  Me  Salifou,   cette lutte a pour finalité de faciliter une égalité de chance entre les fils et filles du Togo. « Il s'agit de donner la chance au bébé de la revendeuse de la noix de coco sur la tête ......d'avoir un avenir de rêver de servir notre pays en tant que président de la république pourquoi pas » a-t-il précisé.

Il a annoncé le foisonnement des comités de soutien au peuple togolais dans les prochains jours au sein des pays voisins comme  celui du Sénégal déjà constitué.

Par ailleurs, le président du PNP a exhorté le peuple à ne pas abandonner la lutte afin de ne pas subir les affres du régime si celui-ci se maintenait toujours au pouvoir.

Pour lui, la victoire du peuple passera par trois choses à savoir : l’unicité d'action de l’opposition, le nombre de personnes mobilisées  à l'intérieur et l'extérieur et surtout le pacifisme dont fait preuve les manifestants.  « Dans notre lutte il y'a trois choses qui les dérangent (Le pouvoir NDLR), l’unicité d'action de l’opposition, le nombre des personnes dans les rues à l'interne et à l'externe et notre pacifisme »

Il a conclu en  souhaitant  un prompt rétablissement aux blessés et du courage aux personnes détenues et en direction du peuple,  il a lancé un  slogan de remobilisation : « Assigbalo » les mains nues dans les rues,  les 7, 8 et 9 Novembre 2017.

Elom Adabe



Commentaires

Faire un commentaire