Togo media 24

Lors de sa tournée ce 10 novembre 2017, dans la région des plateaux, le président de la république, M. Faure Gnassingbé a inauguré la centrale  photovoltaïque dans la localité de Bavou et a procédé au lancement du programme mini-adduction d'eau potable à Akparé.

En marge de cette visite de lancement de projets sociaux, le chef de l'état togolais a rendu visite aux forces armées du camp de Témédja. 
Faure Gnassingbé est allé discuter avec ceux sur qui il compte qu'ils ne le lâcheront pas dans cette situation de crise. 

Se prononçant sur l'actualité politique du pays,  le président de la république salut le courage des forces armées togolaises dans l'exercice de leurs fonctions.  

Tout en saluant la mémoire des militaires exécutés à Sokodé, le président togolais affirme que ceux qui ont tués ces militaires seront recherchés, jugés et châtiés en conformité avec les lois de la république.

«Leurs assassins sont activement recherchés et tout sera mis en uvre pour les retrouver où quils se trouvent, les juger et les châtier conformément aux lois de notre république » a précisé le président chez nos confrères de la télévision nationale.

Depuis le 19 août 2017, le régime de M. Faure Gnassingbé au pouvoir depuis 12 ans est confronté à de vives contestations politiques avec une coalition de l'opposition emmenée par le Parti National Panafricain (PNP). 

Cette coalition composée par 14 partis politiques réclame le retour à la constitution de 1992 et l'effectivité du droit de vote de la diaspora togolaise. 

La mort de ces militaires était survenue le 16 octobre 2017, après l'arrestation de l'imam Djobo Hassane, ses fidèles n'ayant pas apprécié l'enlèvement de leur leader, l'ont exprimés très violement par la destruction des biens publics et en se prenant à la vie de ces hommes en uniformes.



Commentaires

Faire un commentaire