Togo media 24

Le ministre gambien des Affaires étrangères a appelé le chef de l’état togolais Faure Gnassingbé à démissionner immédiatement du pouvoir.

Si l’on disait il y a quelques jours que le chef de l’état togolais serait lâché par certains pays de l’Afrique de l’ouest, un message fort vient ce lundi 23 octobre 2017, confirmer cette thèse.

Dans une interview accordée à l’agence de presse Reuters, le chef de la diplomatie gambienne, Mr  Ousainou Darboe, connu pour son franc parlé,  demande au président togolais de démissionner illico presto.

Il continue en demandant à l’Union africaine et à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest de convaincre Mr Faure Gnassingbé à quitter le pouvoir.

Cette annonce montre que le président togolais est ouvertement  abandonné par son homologue de la Gambie.

L’opposition togolaise réclame depuis le 19 août 2017, le retour à la constitution de 1992, le droit de vote de la diaspora ou simplement le départ du président togolais. Les marches organisées par cette coalition ont été parfois réprimées dans le sang. L’on dénombre plus d’une quinzaine de morts et des centaines de blessées.

 



Commentaires

Faire un commentaire