Togo media 24

Le chef de l'État togolais,  Faure Gnassingbé, réélu en 2015 pour un troisième mandat, disait consacrer son quinquennat au social dans le pays. 

Deux ans après,  plusieurs jeunes togolais sont toujours au chômage et ne trouvent rien à faire. C'est le cas de ces jeunes diplômés de Institut National de la Jeunesse et des Sports qui malgré, le manque de professeurs de sports dans les écoles du pays sont toujours à la maison sans emploi. 

Le Mouvement Martin Luther King, la voix des sans voix, que préside le pasteur Edoh Koami porte haut les inquiétudes de ces jeunes filles et garçons à travers un communiqué reçu à notre rédaction. 

Lire le communiqué

Plaidoyer du MMLK en faveur des diplômés de l Institut National de la Jeunesse et des Sports ( promotion 2007-2010,2008-2011,2009-2012,2010-2013,2011-2014,2012-2015,2013-16 ) .


DÉFICIT MAJEUR  D 'ENSEIGNANTS D 'ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE (EPS )  DANS PLUS DE 1000 ÉCOLES OFFICIELLES  DU TOGO ALORS QUE 
PLUS DE TROIS CENTS DIPLÔMÉS DE L 'INSTITUT NATIONAL DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS (INJS )  PORTENT ENCORE LA CROIX DU  CHÔMAGE 

  Le Mouvement Martin Luther king demande que justice   soit faite aux promotions citées ci dessus  !  

C 'est avec consternation que le Mouvement Martin Luther King a constaté que descentaines de concitoyens sont nantis de leurs diplômes après 3 ans de formation à l 'Institut National de Jeunesse et de Sports ,une école de l 'Université de Lomé,continuent malheureusement  de porter la croix de chômage. Alors que les cours d 'Éducation Physique et Sportive ( EPS ) sont presque abandonnés voire supprimés dans les collèges et lycées  pour faute d 'enseignants qualifiés. Eu égard à ce paradoxe , Il est donc inadmissible qu' avec le contribuable Togolais, des compatriotes puissent être formés dans des écoles universitaires publiques ( système LMD ) et laissés pour compte et sans emplois . Pourtant  les besoins sont tangibles et réels  et ces diplômés peuvent valablement combler le vide .

 Dans ce cas de figure ,avec quels moyens ,le Ministère peut -il assurer une politique durable et efficace de sports sans les enseignants d 'EPS ? La Direction des Sports Scolaires et Universitaires peut -elle prospérer et exister sans ces ressources humaines que sont les diplômés de l 'INJS ? Que feraient les Inspecteurs de Sports sans les principaux acteurs et techniciens dont la mission est d 'encadrer les élèves dans les matières d 'EPS ?  Pour les observateurs avisés et les spécialistes dans le domaine sportif , les résultats médiocres et mitigés de notre pays sur le plan régional,continental et international sont dus à ce  bricolage et à la négligence des autorités. 

Autant les diplômés de l 'Ecole Normale des Instituteurs ( ENI ) sont directement admis et  intégrés dans l 'enseignement, autant les diplômés de l 'Institut National de la Jeunesse et des Sports ( INJS ) doivent l 'être sans contrainte . Malheureusement, ces derniers sont confrontés à des mesures discriminatoires et marginales et malgré toutes les démarches,les maintes promesses n'ont pas été toujours tenues par les autorités Togolaises . 

Le MMLK déplore ce traitement arbitraire et cynique et appelle le Ministre de tutelle à reconsidérer les droits des diplômés de l'INJS qui sont jusqu'ici bafoués et violés. Le MMLK souhaite que les diplômés d 'EPS vont intégrer  l 'enseignement lors de  cette année scolaire 2017 -2018 .   

 Au cas où aucune  mesure n 'est prise pour une suite favorable,   le MMLK reste et demeure solidaire avec ces compatriotes et prêt à les accompagner dans toutes les actions de revendication de leurs droits dans les prochains jours . 
  Lomé, le 30 septembre 2017 

Le Président,

Pasteur EDOH KOMI



Commentaires

Faire un commentaire