Togo media 24

La dernière lettre en date du 09 janvier du ministère de l'administration territoriale, de la décentralisation et ses  collectivités  locales  autorisant les manifestations de la coalition des 14 partis à Lomé avec une modification des itinéraires et interdisant les  marches de l'intérieur n'est pas du goût de la coalition.

À travers une déclaration diffusée ce jeudi, la C14   dénonce avec fermeté  les motifs évoqués par le Ministre, Boukpessi Payadowa pour justifier sa décision. La coalition estime que ces  interdictions sont illégales et constituent une violation du droit de manifester.

Toutefois, la coalition décide de  reporter ces manifestations initialement prévues pour le 12 janvier au 26 janvier 2019 afin de leurs donner un caractère national.

Enfin le regroupement dirigé par Mme, Adjamagbo Johnson,  demande aux populations de rester mobilisé et déterminé pour résister à l'arbitraire.



Commentaires

Faire un commentaire