Togo media 24

Le front citoyen ‘Togo Debout’ était en conférence de presse le dimanche 11 mars 2018 à Lomé. Dénoncer l'acharnement à l'encontre de ses responsables et membres et aussi réaffirmer sa détermination à œuvrer aux côtés du peuple et avec tous les acteurs  pour une sortie de crise pacifique étaient les principales raisons de cette sortie médiatique.

« Nous organisons cette conférence pour deux objectifs. C'est de dénoncer et condamner l'acharnement et l'intimidation dont fait l'objet les membres et responsables du front citoyen Togo Debout et de réaffirmer notre engagement et notre conviction à lutter pour le peuple togolais » a indiqué Me Kpande Adzare, deuxième coordonnateur du Front Citoyen Togo debout.

La méthode de décapitation des mouvements de contestations, selon cette organisation de la société civile, est mise en branle ; en témoigne les tracasseries de justice dont est victime le professeur David Dosseh, par le biais de son fils détenu actuellement dans les locaux du Service de Renseignement et d'Investigation (SRI) en est  une preuve.

Concernant ces ennuis judiciaires du premier porte-parole de Togo Debout, les membres estiment que le SRI n'a pas le droit d'intervenir dans une affaire purement académique «on ne comprend pas pourquoi les professeurs d'université et les étudiants se retrouvent dans les locaux du SRI  pour une affaire purement académique » a-t-il ajouté.

Toujours dans le cadre de la même affaire, le front annonce que les avocats des victimes organiseront très prochainement un point de presse pour situer l'opinion sur cette affaire, qui selon lui est basée sur des allégations de fraudes et des messages whatsapp.

« On se base sur des allégations de fraudes et de dénonciations faites par des étudiants sur Whatsapp pour procéder à  une enquête sur les copies des étudiants dans une université… » a affirmé, M. Adzare.

Toute en réaffirmant sa foi aux discussions politiques entre les différents acteurs de la crise sociopolitique togolaise, cette entité de la société civile met en garde les acteurs quant-à un éventuel échec et ses conséquences. « Nous mettons notre foi sur ce dialogue…mais si ce dialogue échoue le peuple va  prendre ses responsabilités » a martelé l’avocat.

En conclusion, le Front Citoyen Togo Debout appelle les populations à rester  mobilisées  pour répondre aux différentes actions à venir.

Pour vos annonces, contactez Togomedia24 au 00228 91 06 25 88  / 00228 98 74 81 74

E-mail: togomedia24@yahoo.com  / Page Facebook: Togomedia24 / Twitter: @togomedia24

 



Commentaires

Faire un commentaire