Togo media 24

Le professeur, Kako Nubukpo, le 08 décembre 2017, a été viré  de son poste de Directeur de la francophonie économique et numérique par la Secrétaire Générale de l’Organisation internationale de la francophonie, Michaël Jean.

Cette dernière lors de sa visite officielle en république du Benin a tenu à élucider les motifs de l’éviction du Directeur de la francophonie économique et numérique, Kako Nubukpo au cours d’une conférence de presse à Cotonou.

Pour Michaël Jean, le prof Nubukpo n’a pas fait preuve de réserve, une des clauses de son contrat avec l’OIF. « Les fonctionnaires sont tenus, et c’est une clause de leur contrat, à un devoir de réserve. Vous ne pouvez pas avoir un fonctionnaire électron libre, qui, finalement se croit tout autoriser même s’il est militant », a- t-elle précisé.

Selon la secrétaire générale de la francophonie, malgré les avertissements, M. Kako n’a pas respecté  l’entente contractuelle de l’OIF. « Nous ne sommes pas là pour invectiver. Monsieur Nubukpo est quelqu’un de très compétent. Nous trouvons dommages qu’il n’ait pas respecté cette règle qui est une clause très claire dans l’entente contractuelle. Je pense qu’il faut faire preuve de rigueur ».

L’ancien ministre togolais la Prospective et de l'évaluation des politiques publiques, après son limogeage a réagi en affirmant être droit dans son combat contre le FCFA.

 



Commentaires

Faire un commentaire