Togo media 24

Les vrais raisons du choix de Faure Gnassingbé, chef de l'État Togolais à la tête du Marché Unique de Transport Aérien (MUTA) ainsi que les retombées du projet en faveur du continent et des populations ont fait l'objet d'une rencontre entre le ministre des infrastructures et des transports Nisao Gnofam et les médias le  jeudi 1er  février 2018 au sein de son cabinet.

Selon Nisao Gnofam, le choix du chef de l'État à la tête de cette initiative s'explique par « la vision du chef de l'État pour son pays et pour le continent et la confiance que ses pairs ont placé en lui. Avec les nombreux projets initiés dans le domaine des infrastructures aériennes notamment les travaux effectués au niveau de l'aéroport international de Gnassingbé Eyadema qui fait partie des 10 premiers en Afrique » a-t-il déclaré.

Ce projet qui va conduire à la libéralisation du transport aérien en Afrique permettra à ce continent de remédier à ses difficultés dans le domaine aérien. « L’Afrique a un grand potentiel mais ne représente que 3% du trafic aérien, ceci constitue un blocage à l'atteinte de l'agenda 2063 » a indiqué le ministre Gnofam.

Ledit projet aura des retombées au niveau des pays du continent et des populations. Ainsi, le PIB des pays passera à 1,3 milliards de dollars, avec plus de 300 000 emplois directs donnant lieux à 500 millions d'économie. Les populations de leurs côtes bénéficieront d'une liberté de circulation dans l'espace aérien  africain, de meilleur confort dans  le choix des compagnies et la réduction du temps des trajets.

Il faut rappeler que le chef de l'État Faure Gnassingbé a été porté à la tête de la MUTA lors du 30ème sommet des chefs d'État et de Gouvernement de l'Union Africaine (UA) qui s'est tenu les 28 et 29 janvier derniers à Addis-Abeba.

Elom ADABE

Pour vos annonces, contactez Togomedia24 au 00228 91 06 25 88  / 00228 98 74 81 74

E-mail: togomedia24@yahoo.com  / Page Facebook: Togomedia24 / Twitter: @togomedia24

 

 



Commentaires

Faire un commentaire