Togo media 24

Au coeur des controverses depuis quelques jours suite à l'élection d'un de ses membres à la CENI (Commission Nationale  Electorale  Indépendante ),  le NET ( Nouvel Engagement togolais ) a tenu à éclairer la population sur ses dernières prises de positions par rapport à l'évolution de l'actualité politique dans le pays. 

"Notre présence  à la CENI est conforme aux objectifs fixés par notre parti au cour de notre congrès au mois de Juillet dernier " déclarait Gerry Taama le président du NET  en réaction aux nombreux critiques portés contre sa formation politique suite l'élection d'un de ses membres au sein de l'organe chargé d'organiser les élections prochaines au Togo. 

Pour l'ancien officier des Forces armées togolaises, le NET a  envoyé son candidat à la CENI pour le compte des législatives et locales prochaines et non pour le référendum."   Nous continuons par lutter contre le référendum" ajoute-il, chez nos confrères de Métropolys  ce mardi 17 octobre 2017 .

Le président du NET à   dénoncer les derniers mouvements  de violences qui se sont déroulées dans la nuit de Lundi à mardi 17 octobre à Sokodé et dans la Banlieue Nord  de la capitale  suite  l'enlèvement de l'imam  Djobo Hassane, un proche de Me Tikpi Atchadam. 

Pour Gerry Tama l'arrestation de l'imam est une erreur, ça devrait se faire avec tacte.

Par ailleurs, il a profité  de cette antenne pour lancer  un appel aux protagonistes de la crise à aller vers un dialogue afin de trouver une solution à  la crise .

Pour finir il a  exhorté les autorités à revoir leur décision concernant l'interdiction des manifestations car cette mesure est illégale.

Kossi ADABE



Commentaires

Faire un commentaire