Togo media 24

« Promotion de la Paix et la Sécurité : Une responsabilité collective », c’est le thème d’un atelier de formation d’une journée organisé ce 11 Juillet 2018 au siège du PNUD-Togo par le  Département des Affaires Economiques et Sociales des Nations Unies (UNDESA).

Cette rencontre qui regroupe des jeunes acteurs de la société civile, des jeunes entrepreneurs, des chefs d’entreprises, des fonctionnaires et des partisans des partis politiques, s’inscrit dans une série d’activités visant le renforcement des capacités des jeunes sur des notions liées à la paix et à la sécurité dans le monde et particulièrement au Togo.

De façon explicite, cette série d’évènements a pour objectifs principaux les points suivants:

  • Renforcer les compétences des acteurs de la société civile, des fonctionnaires et des praticiens du secteur des ONG dans la participation citoyenne, le leadership, la communication, la négociation et l’engagement dans la formulation, le suivi et l’évaluation des politiques sociales sur des questions de PJS et les ODD ;
  • Proposer des pratiques de collaborations et d’engagement en phase avec les principes des Nations Unies («Unis dans l’action ») et l’agenda 2030 (« Ne laisser personne de côté ») ;
  • Construire une compréhension commune, une vision partagée et des stratégies d’action sur les questions critiques concernant la contribution des jeunes à la paix et la sécurité et la mise en œuvre des ODD au Togo ;
  • Construire une base de données des organisations de la société civile des jeunes, des développeurs communautaires et des décideurs du Togo…

Le Coordonnateur National du Projet d'UNDESA, M. Eli APEDO, prenant la parole pour son mot de bienvenue aux participants et aux facilitateurs de l’atelier, a affirmé que ce projet arrive au terme de sa première phase à la fin de ce mois de Juillet.  

Selon M. APEDO, cette première phase démarrée en Janvier 2018, a consisté à faire l’évaluation du paysage des organisations de jeunesse impliquées dans la thématique de la Paix et sécurité au Togo.

« Les ONG identifiées bénéficieront des renforcements de capacités de l’UNDESA sur ces thématiques. Les jeunes de l’intérieur du pays ne seront pas marginalisés dans le cadre de ce projet. Il est prévu des activités avec les jeunes de l’intérieur afin de mailler toutes les régions du Togo » a précisé le coordonnateur National du projet.

 

M. Eli APEDO, le Coordonnateur National du Projet d'UNDESA,

Procédant à l’ouverture officielle de l’atelier, le Directeur du centre régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC), M. Anselme YABOURI a insisté sur la notion de sécurité humaine et sécurité collective.  

Contrairement au passé où la sécurité était concentrée sur la protection de l’Etat,  la sécurité est beaucoup plus aujourd’hui axée sur la personne humaine notamment les questions de droits de l’homme et les libertés fondamentales d’après M. YABOURI.

Pour cet expert en Paix et Sécurité, la notion de sécurité « renferme plusieurs dimensions qui sont entre autre la dimension économique, personnelle, environnementale, alimentaire, sanitaire, communautaire et politique».