Togo media 24

Le président du Parti National Panafricain (PNP) s’est encore une fois adressé au peuple à la veille des nouvelles manifestations de trois (3) jours  de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition.

Dans un message vocal, il n'a pas manqué de dénoncer la dernière allocution du chef de l'État dans la garnison de Témédja. Discours qui, selon M. Tikpi vise à opposer les forces armées et les populations civiles. « La démarche du pouvoir rappelle la stratégie du bourreau qui oppose ces victimes » déclare-t-il.

Il a poursuivi en rappelant aux forces de l'ordre qu’ils sont liées aux civiles et  subissent le même sort  que ces derniers. « C'est le moment ou jamais pour le piqué "armée et force de l'ordre " de se rendre à l'évidence qu'il est lié par la même corde que le mouton attaché "le peuple" .... Le piqué et le mouton reste liés par le même destin  étant donné qu'ils ont la même  corde au cou » a-t-il précisé.

Selon Tikpi  Salifou Atchadam, le peuple n'a plus peur et a pris son destin en  main avec un seul mot d'ordre l’alternance. « Sans la détermination du peuple conscient, il est claire que nous  ne serons pas parvenus aux résultats actuels...parti de cinq (5) villes nous sommes arrivés aujourd'hui a plus de quinze (15)  villes debout contre la dictature et pour l'alternance » a-t-il ajouté

Pour le catalyseur de cette nouvelle dynamique contestataire,  l'unité d'action de l'opposition a fini par consolider l'Union du peuple.

Il a adressé une pensée aux personnes décédées en souhaitant une prompte guérison aux blessés tout en invitant les populations à une "mobilisation record" pour les  marches du 16, 17 et 18 novembre 2017 toujours avec les mains nues  "Assigbalooo".

Malgré le début des tractations pour la tenue d’un dialogue, l’opposition compte maintenir la pression de rues dans toutes les villes du Togo.

Elom Adabe

Togomedia24



Commentaires

Faire un commentaire