Togo media 24

Comme en 2005, des centaines de togolais ont encore traversé les frontières pour se mettre à l'abri des violences et des répressions qui sévissent dans le pays depuis le début de la crise politique.

Plus de 500 togolais majoritairement de la localité de Mango fuyant les atteintes aux droits de l'homme ont  franchi la frontière pour se retrouver au Ghana voisin à un indiqué le HCR (Haut-commissariat des nations unies pour les réfugiés) dans un communiqué de presse publié le vendredi 27 octobre 2017.

Selon le même communiqué, les autorités ghanéennes ont jusqu'à présent  enregistré  513 demandeurs d'asile tous de nationalité togolaise composés d'hommes de femmes et d'enfants.

Ces personnes affluent vers les villes du nord-est du Ghana  notamment cheroponi, zabzugu, Bunkrugu-yunyon.

La majeure partie de ces demandeurs d'asile sont hébergés dans les familles et dans les communautés de la région.

Les autorités ghanéennes en étroite  collaboration   avec les services du HCR se mobilisent avec des vivres et des non vivre pour porter assistance à ces personnes.

Signalons qu'une trentaine de togolais ont     également traversé la frontière-Est   du Togo pour se réfugier dans le nord  du bénin.

 

Elom ADABE.



Commentaires

Faire un commentaire