Togo media 24

La coalition de l'opposition togolaise a entamé ce mercredi 29 novembre 2017, la première journée de manifestations de trois jours programmées pour cette semaine.

Depuis quelques semaines les manifestations de l'opposition ont été pacifiques à Lomé et à l'intérieur du pays. 

C'est aussi le constat effectué par le ministre de la sécurité et de la protection civile,  le colonel, Yark Damehame, lors du point de presse effectué en son cabinet. 

Les manifestants à Lomé sont estimés à près de 4500 au point de chute en face de la plage de l'hôtel Santa María. 

Néanmoins, le colonel,  Yark note quelques incidents mineurs à Lomé. 

Lomé, Kpalimé,  Anié et Vogan sont les villes où les marches du groupe des 14 partis politiques se sont aussi déroulées. 

Le ministre rappelle pour l'occasion que la ville de sokodé n'est pas assiégée car "dans une ville assiégée les gens ne sortent pas de leurs maisons" a précisé le ministre de la sécurité. "Aujourd'hui, les gens circulent normalement à sokodé" ajoute M. Damehame. 

La coalition garde le cap de la rue malgré les tractations engagées pour la tenue d'un dialogue pour une sortie de crise.



Commentaires

Faire un commentaire