Togo media 24

Les derniers développements de l'actualité politique du pays ont été passés en revue ce dimanche 22 Octobre 2017  par le ministre de l'urbanisme et de l'habitat.  Mr Fiatuwo Sessenou puisque c'est de lui qu'il s'agit se dit être surpris par les dernières violences observées dans les rues de la capitale  « Je suis surpris par les derniers évènements politiques de notre pays » a-t-il déclaré.

Toutefois, le ministre a profité des antennes la radio pyramide 105.5 FM pour déplorer les récentes violences observées lors des dernières manifestations de l'opposition tout en saluant le travail des forces de l'ordre.   

Il a poursuivi en  déclarant que les enquêtes sont en cour pour situer les responsabilités des uns et des autres afin que les coupables soient punis conformément à la loi.

Le ministre Sessenou,  justifie  la décision du gouvernement d'interdire les manifestations de rues en semaine par le fait que les marches en semaine portaient un préjudice à  l'économie nationale. « Les marches en semaine ont un impact négatif sur l'économie du pays » a-t-il laissé entendre.

Cette affirmation est en contradiction avec les arguments des ministres de l’administration territoriale et celui de la sécurité qui évoquaient le fait que la manifestation du 05 octobre était sortie de son cadre normal et que certains citoyens qui ne marchaient pas se sont vu molester par certains militants de l’opposition.

Au sujet des reformes, le ministre, a une fois encore relevé  la volonté manifeste du Chef de l'État d’opérer les réformes dans le pays. ce qui selon lui c'est traduit par la mise en œuvre de la majeure partie  des points inscrits dans L'APG (Accord Politique Global) signé en 2006 par les différents acteurs de la classe politique togolaise

Dans la recherche de solution de sortie de cette crise, Fiatuwo a convie les acteurs politiques à un dialogue sincère pour que le calme revienne au pays.

Elom ADABE



Commentaires

Faire un commentaire