Togo media 24

Le président National du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR), Nicolas Lawson a réagi face à la situation qui prévaut au pays depuis quelques jours.

L’ancien candidat aux élections présidentielles au Togo qualifie cette situation d’« inquiétante » car le gouvernement togolais est incapable depuis plusieurs années de résoudre les problèmes liées à la santé et à l’éducation.

Pour M. Lawson, le gouvernement de M. Faure Gnassingbé est l’un des plus corrompus. « Au sommet de l’Etat on détourne de l’argent et on ne puni personne, dix milliards pour équiper  le CHU, les gens ont pris ça pour aller créer des cliniques privés et détourner les malades vers là, et personne n’a rien dit » précise le président national du PRR.

Le détournement de plus de 26 milliards de FCFA destinés aux travaux de construction de la route Lomé-Vogan-Anfoin est aussi l’un des exemples avancés par Nicolas Lawson pour justifier ses propos.

Nicolas Lawson, pense que dans tout le pays c’est la chienlit, car les élèves sont dans les rues, les médecins en grève et on veut organiser des élections.

En ce qui concerne l’affaire dite de ‘manipulation de notes’ à la faculté des sciences de la santé (Université de Lomé), l’homme politique a été très remonté par le faite qu’un président d’université fasse arrêter un de ses collègues.  

« Nous sommes malheureux et c’est du mépris que nous éprouvons dans cette circonstance, nous ne pouvons pas tolérer qu’un président d’université fasse arrêter un collègue d’une faculté aussi importante comme la santé » a déclaré Nicolas Lawson à la radio « Taxi Fm ».

Pour finir, le président du PRR pense que le Togo est tombé très bas et « qu’il faut dégager ce gouvernement ».

Pour vos annonces, contactez Togomedia24 au 00228 91 06 25 88  / 00228 98 74 81 74

E-mail: togomedia24@yahoo.com  / Page Facebook: Togomedia24 / Twitter: @togomedia24



Commentaires

Faire un commentaire