Togo media 24

Un groupe de scientifiques-chercheurs britanniques et Indiens a révélé que l’addiction aux selfies est une maladie mentale.

A en croire les chercheurs de l’Université de Nottingham Trent au Royaume-Uni et de la Thiagarajar School of Management en Inde, l’on distingue trois niveaux d’addictions aux selfies.

D’abord, il y’a le stade dit « à risque », pour une personne qui prend au moins trois selfies par jour sans les poster sur les réseaux. Ensuite vient le stade dit « sévère », pour ceux qui prennent des selfies au moins trois fois par jour pour tous les poster sur les réseaux. Et enfin le stade dit « chronique » pour ceux qui ont un besoin incontrôlable de se prendre en photo tout au long de la journée et en postent au moins six par jour sur les réseaux sociaux.

Depuis l’apparition sur le marché des téléphones «intelligents» avec des cartes mémoires intégrées et des caméras sophistiquées, le selfie, qui consiste à se prendre en photo, soi-même est devenu la mode dans plusieurs pays. Cet art capable d’occasionné des accidents est très apprécié chez les jeunes togolais.

Rappelons qu’un accroc aux selfies est appelé un « selfitis »



Commentaires

Faire un commentaire