Togo media 24

Le leader du Parti National Panafricain (PNP), Tikpi Salifou Atchadam a prononcé son discours habituel à la veille des manifestations publiques de l’opposition. Pour cette énième allocution, le ‘guerrier de Tchaoudjo’, identifie deux forces de l’opposition qui donnent de l’insomnie au régime RPT-Unir.  

D’abord, la lutte pacifique qu’il mène. Selon lui, « Le Rpt-Unir est comme un poisson, quand tu fais doucement et tu sors le poisson de l’eau, quand il n’y a plus de force, il s’affaiblit ». Ensuite, le pouvoir a pensé que nous allions refuser les discussions et ils vont clamer devant tout le monde entier que nous les avons invité aux dialogue, ils ont boycotté.  

Pour le leader du PNP, maintenant que l’opposition a accepté de se rendre au dialogue, le gouvernement de Faure Gnassingbé met tout en œuvre pour les obliger à ne pas aller à ce dialogue. C’est pourquoi les sièges des villes de  Mango, Bafilo, Sokodé n’ont pas été enlevées.

« Je vous connais très bien et je vous dis de faire doucement, je vous connais bien, raison pour laquelle je vous dis de ne pas vous battre » déclare Tikpi, qui estime que c’est avec les mains nues que Gandhi (Inde), Martin Lutter Luther King (Amérique) et Nelson Mandela (Afrique du Sud) se sont battus pour arracher leur liberté. Donc, il faudrait aller calmement pour pouvoir gagner quelque chose.

Dans ce message reçu par la rédaction de Togomedia24.com, celui que plusieurs personnes en l’occurrence le chef de l’état Faure Gnassingbé considèrent comme quelqu’un qui prépare une insurrection au Togo, réaffirme et prouve son engagement pour la lutte les mains nues.

La coalition de l’opposition qui manifeste depuis le 19 août est encore dans les rues de Lomé et dans les autres villes de l’intérieur pour réclamer le retour à la constitution de 1992, le droit de vote de la diaspora…

 



Commentaires

Faire un commentaire