Togo media 24

A l'instar de  ses  autres collègues de la coalition, Me Dodzi Apevon, président des FDR ( Forces Démocratiques pour la République ) a rejeté   en bloc toutes idées  de référendum comme solution à l'actuelle crise politique que traverse le Togo. 
"nous ne sommes pas pour le référendum " a-t-il  laissé entendre ce 05 octobre 2017.

Reçu dans une émission par nos confrères de Victoire FM,  le président Apevon s'est prononcé sur l'actualité socio-politique qui règne dans pays. 

Les mobilisations de rues de l'opposition sont faites dans le but d'amener le pouvoir à reconnaitre que le pays est crise . "nous attendons que le pouvoir admette que nous sommes en crise" a ajouté l'ex- responsable du comité d'action pour le renouveau. 

En ce qui concerne le communiqué conjoint des institutions internationales ,( CEDEAO, Unows, l'UA), appelant le gouvernement à  fixer très prochainement la date du référendum, Me Apevon pense que ce communiqué souffre d'une sérénité sans précédente en parlant de dialogue et de référendum au même moment.  Un véritable imbroglio de la part  de ces institutions. 
 
Il a encore martelé la volonté de la coalition à participer à un dialogue en vue de trouver une issue à la crise.
Pour Apevon,  le dialogue demeure la meilleure issue pour régler cette crise. 

 Il a rappelé  la nécessité pour l'opposition de ne pas négliger les rouages diplomatiques dans une telle lutte faisant  allusion à  la nécessité pour l'opposition de rencontrer la délégation de  l'OIF qui sera dans les prochains  jours au Togo pour  trouver un dénouement à la  crise. 

L'opposition tout en étant ouvert au dialogue,  a encore déversé des centaines de milliers de togolais dans la rues pour exercer la pression sur M. Faure Gnassingbé ramener la constitution de 1992.

Elom K. 



Commentaires

Faire un commentaire