Togo media 24

Constituée en aout 2017, suite à l’appel du président du Parti National Panafricain (PNP) Tikpi Atchadam, la coalition des 14 partis politiques de l’opposition a développé plusieurs stratégies pour réclamer les réformes institutionnelles et constitutionnelles.

Des marches pacifiques, des meetings d’informations en passant par des actions diplomatiques et le dialogue, ce regroupement de l’opposition n’a véritablement pas obtenu ni les réformes institutionnelles et constitutionnelles ni le vote de la diaspora ou encore moins le retour à la constitution de 1992.

Interpellée par plusieurs observateurs de la politique togolaise et de leurs militants et sympathisants, la coalition se dite prête à se remettre en cause car dit-on la lutte sera plus rude.

« Se remettre en cause oui, nous nous remettons en cause à la C14, c’est pour ça que nous serons plus efficace à partir de maintenant » a déclaré Nathaniel Olympio, l’un des leaders de la Coalition.  

En ce qui concerne les points à améliorer, le président du Parti des Togolais identifie entre autres, la manière par laquelle la lutte a été menée, le comportement de ceux qui sont censés régler le problème Togolais, l’attitude du régime en place…

« Tout cela, sont des expériences acquises qui vont nous permettre d’être encore plus efficace, c’est pour cela que j’appelle les togolais à ne pas céder à ceux qui pensent que nous avons connu un échec » a ajouté M. Olympio à la Radio Victoire Fm.

La coalition qui n’a pas participé aux dernières élections législatives du 20 décembre affirme ne pas reconnaitre la prochaine assemblée nationale. Elle considère que c’est une mascarade électorale que le pouvoir en place a organisé.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour vos annonces publicitaires, Contactez Togomedia24, 00228 91 06 25 88  E-mail: togomedia24@yahoo.com  / Page Facebook: Togomedia24 / Twitter: @togomedia24



Commentaires

Faire un commentaire