Togo media 24

Malgré la répression sanglante dont elle a été victime la semaine dernière, la coalition des 14 partis politiques de l’opposition n’abdique pas.

Face à la presse nationale et internationale ce mercredi à Lomé, le regroupement des 14 partis qui manifeste depuis août 2017 appelle à de nouvelles manifestations la semaine prochaine.

En attendant la réaction du président ghanéen, Nana Akufo-Addo, facilitateur dans la crise politique au Togo, le groupe des 14 projette de nouvelles manifestations. La coalition pour l’instant, attend que le facilitateur s’exprime et précise ses intentions par rapport aux recommandations de suspension des manifestations proposées au début des discussions.

Outre cette intention de manifester la semaine prochaine, le groupe dirigé par madame Adjamagbo-Johnson Kafui a dressé le bilan des manifestations de la semaine du 9 au 15 avril 2018.

La coalition déplore l’arrestation de plus  253 personnes dont 26 encore en détention, 174 blessés dont 92 dans un état grave parmi lesquelles on peut identifier des femmes et des enfants. Il a été signalé la mort d’un manifestant à Sokodé qui a succombé des coups reçus des forces de l’ordre.

Pour finir, la coalition des 14 « condamne avec la dernière énergie le gangstérisme d’Etat du pouvoir RPT/UNIR ».

Pour vos annonces publicitaires, contactez Togomedia24, 00228 91 06 25 88  / 00228 98 74 81 74

E-mail: togomedia24@yahoo.com  / Page Facebook: Togomedia24 / Twitter: @togomedia24



Commentaires

Faire un commentaire