Togo media 24

Face au blocage survenu après le début du dialogue inter-togolais, la coalition des 14 partis politiques de  l'opposition va renouer avec les manifestations de rues dès la semaine prochaine à travers quatre jours de mobilisation dans la capitale togolaise et en province.

Déjà au cours d'une conférence de presse tenue par ce regroupement politique le 01 mars 2018, il dénonçait la mauvaise foi et le dilatoire du parti présidentiel ‘Union pour la République’  pour faire capoter le dialogue « en réalité leurs stratégies c'est de tout faire pour faire capoter le dialogue pour aller réaliser leur histoire de référendum » a indiqué Me Paul Apevon, président  des Forces Démocratiques pour la république (FDR),  parti membre de la coalition.

Comme pour confirmer l'inquiétude de la coalition, le président de la CENI (Commission Électorale Nationale indépendante) vient de procéder à la nomination des présidents des 38 CELI (Commission Electorale Locale Indépendante) ce qui vient confirmer l’imminence d’un enregistrement des électeurs sur les listes électorales.

Ce dernier acte du gouvernement est qualifié de provocation par la coalition qui a réagi à travers un communiqué rendu public le 05 mars pour dénoncer la duplicité et l'obstination du pouvoir à aller vers un référendum malgré la crise qui secoue le pays «...pire, le jeudi 1er mars, le pouvoir nomme les présidents des CELI montrant ainsi, par cet acte, sa volonté de continuer de manière solitaire et unilatérale le processus électoral malgré la demande contraire émise par le dialogue » peut-on lire dans le communiqué de la coalition.

Pour joindre l'acte à la parole la coalition projette quatre (4) jours de manifestation à partir de la semaine prochaine à compter du mardi, annonce faite par la coordinatrice de la coalition Mme Brigitte Adjamagbo, également Secrétaire Générale de la CDPA sur les ondes d'une radio de la capitale.

Par ailleurs, la coalition a révélé à travers le même communiqué  qu'elle rencontre le mardi 06 mars 2018 le président Ghanéen à Accra sur invitation de ce dernier.

Dans cette impasse, la question suivante mérite d'être posée: Ne se dirige-t-on  pas vers un échec du 27ème dialogue entre les acteurs politiques ?

Pour vos annonces, contactez Togomedia24 au 00228 91 06 25 88  / 00228 98 74 81 74

E-mail: togomedia24@yahoo.com  / Page Facebook: Togomedia24 / Twitter: @togomedia24



Commentaires

Faire un commentaire