Togo media 24

Au lendemain de la nomination de ses quatre (4) représentants  devant siéger à la CENI, la coalition des 14 partis politiques de l’opposition a réagi à travers une conférence de presse à Lomé.

«Tant que l'ensemble des huit (8) représentants ne seront pas nommés, il n'est pas question que les sept (7) prêtent serment et siègent à la CENI » peut-on lire dans la déclaration liminaire.

Pour la coalition la majorité présidentielle décide de bloquer la nomination de l’ensemble des 8 représentants de la C14 à la CENI contrairement à l'accord du 23 septembre 2018.

Selon la C14, au lieu de mettre en œuvre la feuille de route de la Communauté Économique Des États de l’Afrique de l'ouest (CEDEAO), le pouvoir décide de créer un climat de terreur à travers des menaces, des intimidations et des agressions sur les responsables politiques et les militants.

Elle s'indigne contre la reprise unilatérale du processus électoral par la mouvance présidentielle et ce malgré les accords intervenus sous l'égide du comité de suivi de la feuille de route.

Par ailleurs, la C14 ne reconnait pas le recensement électoral en cours car dit-elle, « ce recensement n'est pas inclusif...»

La coalition estime qu'au vue de tout ce qui précède, c’est la reprise des manifestations de rue qui constituent la seule arme dont elle dispose. Car le parti au pouvoir décide  de s'éloigner du règlement pacifique de la crise préconisé par la feuille de route.

Il faut rappeler qu'au cours d'une séance surchauffée ce lundi 22 octobre au sein de l'hémicycle, les députés du groupe parlementaire UNIR et ceux de l'UFC ont procédé à la nomination de quatre (4) personnes (Edem Atantsi et Jean Jacques têko de l'ANC, Kodzo Awudi du CAR et Yemba Pessinaba de L'ADDI) sur les 5 noms envoyés par la coalition pour le compte des représentants des partis parlementaires.

Pour vos annonces publicitaires, contactez Togomedia24, 00228 91 06 25 88  / 00228 98 74 81 74

E-mail: togomedia24@yahoo.com  / Page Facebook: Togomedia24 / Twitter: @togomedia24

 



Commentaires

Faire un commentaire