Togo media 24

Les quatre jours de manifestations prévus par la coalition de lopposition ne seront  probablement pas autorisés à en croire une lettre du ministère de l'administration territoriale de la décentralisation et des collectivités locales à la coalition en date du 06 Avril 2018. 


En réponse à lettre de la coalition projetant des manifestations publiques du 12 au 14 avril 2018, le ministre de l'administration oppose un refus à l'autorisation des dites manifestations considérant que le dialogue inter-togolais suit toujours son cours. 


Selon le ministre Payadowa Boukpessi, ces manifestations violent l'accord convenu entre les protagonistes du dialogue concernant l'arrêt  de toutes manifestations publiques durant la période du dialogue. 


Le ministre va plus loin en estimant qu'une autorisation du gouvernement serait une complicité de sa part,  et en même temps un manque de respect à l'égard du facilitateur, en la personne du président Nana ADDO Dankwa Akufo-Addo. 


En conclusion, le gouvernement se dit s'en tenir à la poursuite du dialogue enfin de trouver les solutions adéquates à la crise socio-politique qui secoue le pays depuis plus de sept (7) mois.



Commentaires

Faire un commentaire