Togo media 24

Le dernier message adressé à la nation par le chef de l'État togolais, M. Faure Gnassingbé le 27 avril 2018, dans le cadre de la célébration du 58ème  anniversaire de l’indépendance, continu de susciter des vagues de réactions au sein de la classe politique togolaise.

En abordant l'angle politique du discours du chef de l'État, Eric Dupuy, secrétaire national à la communication de l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC) pense que le Président de la république se contredit au sujet du dialogue inter togolais et de l'organisation des consultations électorales «...parce que du moment où lui-même sollicite un dialogue à travers ses pairs, je ne vois pas comment on peut parler d'élection quand le dialogue n'a pas encore aboutit...» a-t-il affirmé.

Pour Fulbert Attissoh, président du parti Togo Autrement, le chef de l'État dit tout et ne dit rien. Autrement dit, le chef de l'État seul sait ce qu'il veut.

Contrairement aux deux premiers Gerry Taama du nouvel engagement Togolais (NET), semble être sur la  même longueur d'onde que le chef de l'État. Selon le président du NET, les élections surtout les locales  sont un impératif, d'où la nécessité de marquer un coup d'arrêt concernant  la crise vue que le dialogue inter togolais ne semble pas combler les attentes.

« En reportant les élections à une date ultérieure, la question est de savoir si on aura gagné quelque chose? Or tenir les élections dans les délais cette année est un impératif..... donc il y'a des priorités et les élections locales sont une priorité cette année...» a-t-il indiqué.

Il faut rappeler que Faure Gnassingbé, dans son message du 27 avril 2018 avait déclaré: « les rendez-vous retenus par les calendriers électoraux cette année seront tenus et le respect des délais légaux, des normes et principes de la démocratie seront assurés ».

Pour vos annonces publicitaires, contactez Togomedia24, 00228 91 06 25 88  / 00228 98 74 81 74

E-mail: togomedia24@yahoo.com  / Page Facebook: Togomedia24 / Twitter: @togomedia24



Commentaires

Faire un commentaire