Togo media 24

Très actif sur la scène  politique togolaise depuis le début des manifestations du 19 aout 2017 à travers son appui à la coalition puis à travers des communiqués de propositions, le parti politique, le NET, (Nouvel Engagement Togolais) dont préside M. Gerry Taama a organisé une conférence de presse ce 22 février pour présenter ses propositions de révision constitutionnelle et institutionnelle.

La constitution de 1992 comportant des lacunes à savoir :  la superposition d’un régime parlementaire sur un régime de type présidentiel, les pouvoirs du président de la république, élu au suffrage universel, étant presque identiques à ceux du premier ministre nommée par la majorité présidentielle… et considérant qu’une constitution est appelée à évoluer avec les sociétés dont elle encadre les vies, l’absence d’une chambre haute (Sénat), le NET fait une proposition de nouvelle constitution qui se repose sur un mécanisme solide et non centrée sur des personnes.

La principale innovation de la proposition du NET repose avant tout sur le changement de régime politique. Le Nouvel Engagement Togolais opte ainsi pour un régime de type présidentiel où en cas de vacances de pouvoir, le vice-président termine le mandat présidentiel, ce qui évite l’organisation des élections en 60 jours comme dans la constitution actuelle.

« Nos propositions que nous avons présentées aujourd’hui à la presse et que nous avons envoyées à la coalition des 14, au gouvernement et au médiateur visent les intérêts du peuple togolais contrairement à celle de 1992 et celle modifiée en 2002 » a précisé, M. Gerry Taama, président du NET.

Dans cette proposition NET,  le président de la république est le seul responsable de son gouvernement et surtout le pays disposerait d’une assemblée forte qui vote véritablement des lois à exécuter par le pouvoir et non un gouvernement  qui utilise le pouvoir à sa guise.

Afin d’éviter la violation de la constitution à tout moment, le NET introduit une disposition qui sacralise la limitation du nombre de mandats présidentiels à deux puisqu’elle fait partie des dispositions qui, au même titre que la laïcité et la forme républicaine de l’Etat.

Le NET espère que ces dispositions, présentées à cette période où le Togo se reconstruit, aideront à élaborer une constitution équilibrée, impersonnelle, adaptée à nos réalités et d’une portée générale.

Pour vos annonces, contactez Togomedia24 au 00228 91 06 25 88  / 00228 98 74 81 74

E-mail: togomedia24@yahoo.com  / Page Facebook: Togomedia24 / Twitter: @togomedia24

 



Commentaires

Faire un commentaire