Togo media 24

Le 16 octobre 2017, l'imam Djobo Hassane, conseiller du président national du PNP, a été arrêté à Sokodé pour ses « prêches haineux » envers les militaires. Quelques jours après ce fut le tour de l'imam de Bafilo.

Depuis lors, les acteurs politiques togolais et les médiateurs internationaux dans la crise politique née des manifestations du 19 août n'ont cessé de réclamer la libération de ces deux  chefs religieux ainsi que les autres personnes arrêtées.

Les deux imams en question viennent ainsi de retrouver leur liberté ce 08 décembre, après plusieurs semaines d'incarcération à la prison civile de Kara. Cette libération vient s’ajouter à certaines mesures déjà prises par le gouvernement togolais dans le cadre de l'apaisement du climat socio-politique qui prévaut au pays depuis quelques mois.

En dehors des imams, Djobo Hassane et Abdoul Wahidou Babaye, plusieurs autres détenus ont été aussi relâchés.

En conférence de presse le 07 Décembre, le gouvernement a annoncé faire des efforts pour l'ouverture prochaine d'un dialogue pour une sortie de crise.

Marguerite PAKA (Stagiaire)



Commentaires

Faire un commentaire