Togo media 24

Actuellement en Europe où il séjourne, Nathaniel Olympio, le président par intérim du Parti des  Togolais a réagi au discours prononcé par le chef de l’état Faure Gnassingbé depuis la capitale ivoirienne.

Selon Nathaniel Olympio, le président Faure Gnassingbé, fait preuve d'une certaine duplicité du moment où il accuse ses opposants d'être les seuls responsables de tous les problèmes survenus dans le pays depuis la mobilisation populaire du 19 août 2017,   tout  en les invitant à la table de négociation.

« Le président togolais dans un camp militaire a accusé l'opposition de tous les maux de la république, depuis l'étranger il se dit prêt au dialogue, c'est un double langage qui frôle la duplicité » a déclaré M. Olympio chez nos confrères de TéléSud.

Connu pour sa fine communication, l’actuel responsable du Parti des Togolais  affirme que le peuple se dressera contre tout dialogue qui tentera de  démobiliser les togolais dans leur élan de mobilisation. « Si ce dialogue vise à démobiliser les togolais dans leur lutte, il les trouvera sur son chemin comme  c'est le cas depuis trois mois. Si le but est de répondre aux aspirations du peuple, alors nous trouverons une solution qui n'humilie personne »  a-t-il précisé.  

Lors de sa visite  d'amitié et de travail effectuée  en côte d’ivoire, ce 20 novembre 2017, le chef de l'État togolais a lancé un appel à l'opposition pour un dialogue dans les semaines  prochaines, « Pour dialoguer, il faut être à deux, ma seule voix ne suffit pas » a-t-il indiqué.

Rappelons que certains leaders des 14 partis politiques de la coalition ont discuté avec le président, Alpha Condé,  pour les préparatifs d’un éventuel dialogue.

En dehors de ces tractations de coulisses, la coalition des 14, compte maintenir la pression de rue en annonçant une nouvelle manifestation pour le 25 Novembre à Lomé.

La rédaction.



Commentaires

Faire un commentaire