Togo media 24

Un atelier de renforcement des capacités des différents acteurs de la société civile dirigée par des jeunes, des partis politiques et des praticiens des ONG a débuté ce 24 mai 2018 à Lomé.

Ayant pour thème principal « la gestion de l'information dans le contexte de la paix et la sécurité », cette rencontre qui s’inscrit dans une série de formations vise à renforcer les compétences des jeunes acteurs de la société civile, des fonctionnaires et des praticiens des ONG sur la gestion de l'information en temps de crise.

Proposer des pratiques de collaboration et d’engagement en phase avec les principes des Nations Unies («Unis dans l’action ») et l’agenda 2030 (« Ne laisser personne de côté »), construire une compréhension commune, une vision partagée et des stratégies d’action sur les questions critiques concernant la contribution des jeunes à la paix et la sécurité et la mise en œuvre des ODD au Togo, construire une base de données des organisations de la société civile des jeunes,  des acathistes, des développeurs communautaires et des décideurs du Togo sont entre  autres objectifs du projet qui prend fin en Novembre 2018.

Dans son mot de bienvenue aux participants, le Coordonnateur National du projet d'UNDESA du Département des Affaires Economiques et Sociales des Nations Unies, M. Eli Apedo, a rappelé qu’il s’agit d’une série de formations à l’endroit des jeunes des organisations de la société civile, des confessions religieuses…

« L’UNDESA va mener une série d’évènements de façon mensuelle où nous ferons des rencontres de renforcements des capacités des jeunes sur des questions liées à la paix et à la  sécurité. Cette action se fera de façon synchronisée dans les localités de Kpalimé et Sokodé pour les régions de l’intérieur »

a indiqué M. Eli Apedo. 

 (Photo ci dessus : Eli Apedo, Coordonnateur National du Projet d'UNDESA)

 Présent également à cet atelier, M. Régis L. Batchassi, président du Conseil National de la Jeunesse (CNJ-Togo), a salué l’initiative de ce projet qui vient à point nommé au moment où le Togo traverse des périodes de soubresauts.

« Nous avons besoin de ces cadres d’échanges entre les jeunes, le thème inscrit à l’ordre du jour est évocateur, car l’intérêt aux Nouvelles Technologies de la Communication et de l’Information est beaucoup plus accru au niveau des jeunes »

 

Il a poursuivi en affirmant que l’information est une arme dans les périodes de crises,  car c’est l’information qui nourrit les conflits mais elle peut également œuvrer à la résolution de la paix, avant de convier les participants à accorder une attention particulière à la formation.

S’agissant de la formation proprement dite, il est question pour M. Credo Teteh, journaliste et formateur d’amener les participants à s’approprier la gestion de l’information dans une crise sociopolitique, de maitriser les comportements et propos qui hypothèquent la paix et la sécurité…

Les jeunes formés à leur tour serviront ainsi de relais dans leurs communautés afin d’œuvrer pour la prévention des conflits et la préservation de la paix et de la sécurité au Togo.

Pour rappel, plusieurs autres ateliers de renforcements des capacités avec d’autres thèmes sont prévus dans les mois à venir à l’intérieur du pays.

 

 

Pour vos annonces publicitaires, contactez Togomedia24, 00228 91 06 25 88  / 00228 98 74 81 74

E-mail: togomedia24@yahoo.com  / Page Facebook: Togomedia24 / Twitter: @togomedia24

 



Commentaires

Faire un commentaire