Togo media 24

Il y a de cela quelques jours, l'émissaire des Nations-Unies en Afrique de l'Ouest, le Dr Ibn Chambas était au Togo pour discuter avec les acteurs politiques ; ceci, après la crise politique née des manifestations du 19 août 2017 organisée par le Parti National Panafricain (PNP) de Me Salifou Tikpi Atchadam. 

Mais son passage au Togo n'a rien donné, l'opposition ayant toujours maintenu sa position, celle du retour à la constitution de 1992, à la forme originelle et le droit de vote de la diaspora togolaise. 

Très redoutée par l'opinion nationale, et dans une interview accordée à la chaîne BBC news Afrique, le diplomate des Nations-Unies a pris position pour le référendum tant décrié par l'opposition togolaise. 

Pour Mr Chambas, seul le Togo dans l'espace ouest africain n'a pas connu la guerre civile et il faut tout faire pour maintenir cet état de fait. 

"Selon leur constitution,  le texte adopté par l'Assemblée Nationale par 2/3 doit être soumis au référendum donc, on attend que le gouvernement annonce la date du référendum et nous espérons que le peuple togolais aura une opportunité de trancher sur cette question" a t-il ajouté sur la probabilité du référendum. 

Pour finir, le diplomate ghanéen a affirmé travailler au niveau des Nations-Unies, en collaboration avec la CEDEAO et l'Union européenne, pour encourager le processus de la démocratie et la paix au Togo.



Commentaires

Faire un commentaire