Togo media 24

Les quatre jours de manifestations programmés par la coalition des 14 partis politiques de l'opposition  à compter de la semaine prochaine sont repoussés d'une semaine sur demande du facilitateur dans la crise togolaise, le président de la république du Ghana, Nana Akufo-Addo.

« ..Alors  cette demande que nous avons trouvé tout à fait  raisonnable dans la mesure où on ne nous interdisait pas du tout de manifester, nous avons jugé utile de faire cette concession, en reportant nos manifestations d'une semaine  pour faciliter la tâche au président Ghanéen » a déclaré Mme Brigitte Adjamagbo, coordinatrice de la coalition à la Radio France internationale.

Selon la coordinatrice, le  président Ghanéen a compris le message de la coalition et a promis œuvrer par rapport aux doléances de la coalition en ce qui concerne la poursuite du  processus électoral par le gouvernement  en dépit du dialogue. « Il nous a compris et il nous a  dit : ‘donner moi une semaine pour prendre attache avec le gouvernement et réglé cette affaire’.

La poursuite de façon unilatérale du processus électoral par le gouvernement notamment la récente nomination des présidents des 38 CELI constitue l'une des raisons évoquées par la coalition pour reprendre les manifestations de rues.

Pour rappel, le dialogue politique togolais démarré le 19 février 2018 a été reporté pour une date ultérieure.  

Pour vos annonces, contactez Togomedia24 au 00228 91 06 25 88  / 00228 98 74 81 74

E-mail: togomedia24@yahoo.com  / Page Facebook: Togomedia24 / Twitter: @togomedia24



Commentaires

Faire un commentaire