Togo media 24

Le ministère de la sécurité et de la protection civile en collaboration avec celui des transports et des infrastructures a présenté vendredi 03 août, le rapport sur la situation sécuritaire du pays au premier semestre 2018.

Le tableau n'est pas reluisant en ce qui concerne la sécurité routière. Au total, 286 morts contre 265 au premier semestre de l'année 2017. L'excès de vitesse, la conduite en état d'ébriété, ou sous l'influence de substances psychotropes, le non respect ou l'absence de dispositions de sécurité ( casques, ceintures de sécurité...) sont entre autres les causes de ces cas de décès observés.

Les usagers d'engins à deux roues 3348 sont les plus impliqués sur 5287 cas d'engins enregistrés dans les accidents. Ce qui en appelle à la responsabilité des milliers d'usagers que nous sommes.

Au sujet de l'opération de saisie de carburant illicite dénommé "opération entonnoir, 139 368 litres de carburant saisies, 142 voitures, 56 motos immobilisées et 12 personnes ont été arrêtées et déférées.

37 cas de suicide dont 16 à Lomé pour causes de toxicomanie, deception amoureuse,  14 morts par lynchages, 57 décès par noyade sont les autres cas relevés fin juin 2018.

Selon, le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général de brigade Yark Damehame affirme que cette année, il a été noté des cas de tentatives d'enlèvement de la part des peuls.

Pour finir les ministres en charge des transports et de la sécurité ont exhorté les syndicats des transporteurs aux respects des règles et mesures de sécurité. 

A l'endroit de la presse, il a été demandé de signaler les cas de non respects des dispositions sécuritaires et trafric illicite de carburant pour le bien des usagers de la route et des populations



Commentaires

Faire un commentaire