Togo media 24

Ancien sélectionneur des éperviers du Togo, Tom Saintfiet, ne digérerait visiblement pas son éviction à la tête de l’équipe nationale du Togo.

Le technicien belge, dans une interview accordée au site AfricaTopSports,  dit avoir compris que le choix de Claude pour la sélection nationale était un choix purement politique.

« Au Togo, j’y ai travaillé 14 mois. J’ai connu 3 présidents de fédération et 2 ministres des Sports. J’ai compris à la fin que c’était un choix politique pour Le Roy. J’ai eu 6 points sur 6 avant la Tunisie, Libéria et Djibouti (éliminatoires CAN 2017). J’ai gagné toutes mes rencontres et Le Roy était déjà dans le stade en Tunisie pour prendre ma place. On m’a expliqué qu’une entreprise française installée au Togo le voulait comme entraîneur, pas parce que je faisais du mauvais travail » a-t-il expliqué.

L’entraîneur belge estime qu’il était sur une bonne dynamique lors des éliminatoires de la qualification pour la CAN 2017.

« J’aurais pu qualifier le Togo pour la CAN 2017. J’ai gagné contre le Libéria et Djibouti, Le Roy a fait match nul contre le Libéria et a seulement battu Djibouti alors je pense avoir eu de meilleurs résultats que lui. Les 19 derniers mois le montrent clairement »  précise  Tom Saintfiet.

S’il s’avérait cette déclaration de l’ex coach des éperviers sur le choix de Claude Leroy, l’on comprend bien pourquoi les résultats peinent à suivre depuis qu’il est à la tête des éperviers.

Rappelons que pour le compte de la journée Fifa, les éperviers affrontent l’équipe nationale de l’île Maurice le dimanche 12 novembre au stade de kégué à Lomé.



Commentaires

Faire un commentaire