Togo media 24

A Arusha, en Tanzanie, une quinzaine de jeunes Africains venus de 11 pays, se sont retrouvés pour apporter leur soutien sans faille au peuple Togolais qui lutte depuis plusieurs années contre le pouvoir en place au Togo. Ces militants de la paix et des libertés des peuples Africains, dans une déclaration datée du 11 décembre 2018, trouvent la lutte menée au Togo juste et appelle les Togolais à garder l’esprit de défi et de résistance en vie.

Lire la déclaration : 

Déclaration de solidarité avec  la lutte du peuple Togolais

Nous, militants africains de 11 pays du continent, réunis à Arusha, en Tanzanie, en ce jour du 10 décembre 2018, après avoir pris connaissance de la situation des droits de l’homme et de la démocratie au Togo, déclarons notre totale solidarité avec le people togolais dans sa lutte démocratique et pacifique contre la dictature néocoloniale et dynastique de Faure Gnassingbé.

Les évènements actuellement en cours au Togo, avec la tuerie sauvage de 6 personnes dont un enfant de 11 ans, montrent s’il en fallait encore que la lutte poursuivit par le people togolais depuis plusieurs décennies déjà, en vue de mettre fin au règne despotique de la famille Gnassingbé, est une lutte légitime, populaire et mérite le soutien inconditionnel, par tous les moyens, des autres peuples du continent africain et d’ailleurs.

Nos frères et sœurs du Togo ne méritent pas d’être tués, torturés et emprisonnés en toute impunité en protestant contre le dernier régime autocratique de l’Afrique de l’ouest qui refuse l’alternance, les élections libres et transparentes, la justice et le progrès.

Nous avons reconnu que la lutte au Togo est une revendication que l’histoire a toujours inspirée aux masses, quel que soit leur lieu et leur époque. Cette démocratie et la volonté du peuple doivent finalement triompher et renverser les pouvoirs injustes qui existent. C’est dans cet esprit que nous avons réuni un grand nombre de jeunes Africains pour soutenir et honorer cette lutte unique et historique. Les personnes qui ont été et continuent d'être assassinées par le régime sans cœur de Faure Gnassingbé ne seront pas oubliés, mais enseignés aux futures générations comme les héros et symboles de la résistance pour la libération du people togolais. Au Togo, comme ailleurs en Afrique, leurs noms rejoindront les noms que nous continuerons à inclure dans nos livres d’histoire, et nous garderons leur esprit en vie pour l’éternité.

Nous appelons nos sœurs, nos frères, nos mères et nos pères du pays digne du Togo à garder intact leur élan de défiance et de résistance contre le régime autocratique du Togo, Votre lutte est juste. Votre constance et votre vaillance, même dans les moments les plus sombres représentent un modèle historique, Nous saluons votre courage et votre détermination. On ne peut vaincre l’oppression qu’en se levant.

Nous vous assurons que le vent anti-dictateurs qui souffle sur tout le continent et a détruit les despotes tels que Compaore, Mugabe, Jammeh et d’innombrables autres dictateurs, ce même vent est puissamment chargé d’histoires, de cris et de solidarité des masses pour l’humiliante chute de Faure Gnassingbe. C’est le verdict inévitable de l’histoire et, comme un tsunami, il mettra bientôt fin au régime de Faure Gnassingbe au Togo.

Enfin, sachez que nous vous offrons sans conditions et en toute amitié, nos pays respectifs comme bases d’organisation et de vie si vous en avez besoin pour aller de l’avant avec cette lutte historique. Nous sommes avec vous inconditionnellement aujourd'hui et pour toujours!

Longue vie à l'esprit combatif du peuple togolais!
Vive l'esprit de solidarité panafricaine!
A bas Faure Gnassingbe!
Jusqu'à la victoire, en avant!
Aluta continua!

Signé par:
Alieu Bah - La Gambie
Marwan Ali Mohamed - Egypte
Cidia Chissungo- Mozambique
Gauthier Muller Kasongo - République Démocratique du Congo
Sungu Oyoo - Kenya
 Lala Touray - Gambie
Abdillahi Hossien Atteyeh - Somaliland
Sandiso Sibanda- Zimbabwe
Boniface Mwangi- Kenya
JJ Omojuwa - Nigéria
Fatma Hamdi - Algérie
Martial Pa’nucci - La République du Congo
Muhammad Lamin Saidykhan - Gambie
Evan Mawarire- Zimbabwe
Taye Balogun- Nigera



Commentaires

Faire un commentaire