Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
mercredi, août 21

Thèse de Doctorat Unique : les pistes de réflexions du Dr TINDJO pour plus d’efficacité dans les prestations sociales aux ménages vulnérables

George Bernard Shaw, prix Nobel de littérature en 1925, dans ‘la commandante Barbara’ disait « Le plus grand des maux et le pire des crimes, c’est la pauvreté ». Un constat qui a sûrement touché, le désormais, Dr Richard TINDJO dans le cadre de sa thèse de doctorat unique en sociologie du développement présentée ce 08 mai 2019 à l’Université de Lomé.

Parti du fait que depuis la Déclaration du Millénaire en 2000, le Togo s’est engagé à faciliter et à garantir l’accès des populations aux services sociaux de bases à travers ses institutions et que malgré ce contrat social, les populations nécessiteuses peinent à vivre leur aspiration.

« Le ministère chargé de l’action sociale, qui est censé mettre en œuvre la politique de l’État en matière de protection sociale, est aussi confronté à ce problème de réduction des vulnérabilités des ménages en dépit des différentes prestations sociales. » note Dr Richard TINDJO dans son exposé.

Pour l’impétrant, il s’agit d’analyser les raisons explicatives de l’inefficacité des prestations sociales offertes pour réduire la vulnérabilité et la pauvreté des ménages au Togo. A cet effet, il pose l’hypothèse que, la persistance de la pauvreté des ménages vulnérables s’explique par l’inefficacité et la pertinence des prestations sociales offertes par le ministère.

Après plusieurs années d’études de terrain, basée sur l’approche quantitative (ndlr…enquête par questionnaire) et qualitative orientée sur le contenu de documents, les verbatims issus des entretiens individuels et de groupes, l’auteur fais plusieurs observations.

La recherche menée par Dr TINDJO a révélé que, 34,38% des chefs de ménage ne sont pas satisfaits de la qualité et la fiabilité des prestations de services. Sur d’autres paramètres, 30,31% des personnes enquêtées estiment être moins satisfaits ; 18,75% disent être déçus. Par contre 12,81% disent satisfaits et 3,75% très satisfaits.

« Les services offerts ne sont pas efficaces pour aider à sortir de la vulnérabilité ou de la pauvreté, puisque la plupart des actions sont ponctuelles et ne prennent pas en compte les besoins réels dont souffrent les ménages » relève un enquêté lors des entretiens datant de 2016).

A la question de savoir si les bénéficiaires des prestations sociales sont impliqués dans la définition des programmes/projets et activités du ministère prenant en compte leurs besoins sociaux ? 60,31% des enquêtés disent ne pas être impliqués et 39,69 % disent ne pas avoir connaissance de l’existence des programmes.

Face à un jury composé du Professeur Albert TINGBE-AZALOU de l’Université de Abomey-Calavi (Bénin), Président de séance, du Professeur A. Esse AMOUZOU de l’Université de Lomé (Togo), Rapporteur et des membres Professeur S. Cyriaque AHODEKON de l’Université de Abomey-Calavi (Benin) et K. Mawulikplimi GBEMOU, Maître de Conférence à l’Université de Lomé (Togo), le postulant à donner des pistes de réflexions à explorer pour mener à bien les actions de protection sociale visant à réduire la pauvreté des ménages vulnérables.

Entres autres pistes de réflexions, on peut citer : – impliquer les bénéficiaires dans la définition des projets/programmes visant la réduction de la pauvreté, – mettre en œuvre des mécanismes de solidarités efficaces et équitables visant au respect des libertés individuelles, -impliquer les communautés dans l’élaboration des fiches d’identification des ménages vulnérables, -élaborer les fiches d’évaluation par les communautés pour les prestations sociales, -élaborer les fiches de suivi et d’évaluation par les citoyens, – doter les structures du ministère d’une carte géographique des zones et populations vulnérables, – doter les structures déconcentrées du ministère plus de ressources.

Après une brillante présentation, M. Richard TINDJO obtient de la part du jury la mentionTrès Honorable après délibération.

Vivement que le ministère de l’action sociale prenne en compte les propositions et conclusions issues de cette thèse de doctorat pour le mieux-être des populations les plus vulnérables du Togo.

Print Friendly, PDF & Email

About Author

Aubin Koutele

Administrateur principal du site Togomedia24, Nous essayons de faire notre part pour le Togo. Pour vos annonces publicitaires, Contactez Togomedia24, 00228 91 06 25 88 E-mail: togomedia24@yahoo.com

Un commentaire

  1. Félicitations au Dr TINDJO pour sa brillante recherche et pour son souci de la réduction de la pauvreté au Togo

Laisser une réponse