Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
mercredi, octobre 16

Adressage de la ville de Lomé : la mairie s’explique sur la polémique

C’est un secret de polichinelle pour tous. Certaines rues de la capitale ont désormais des noms. Ceci dans le cadre du projet  d’adressage de la ville. Mais depuis quelques jours circulent sur les réseaux sociaux des noms de rues qui frisent le ridicule.

Tout en reconnaissant l’existence de certaines appellations, les responsables de la mairie de Lomé, affirment être victimes des ‘Fake news’. Certains noms n’existent pas dans le tas des noms fixés par la mairie, à l’instar des noms comme: «Rue Colofou » ou « Rue Claude Leroy »

Par ailleurs, le directeur adjoint des services techniques de la municipalité de Lomé, Edjam-Etchaki Basile reconnaît que certaines erreurs sont glissées dans l’écrit de certaines appellations entre autres : « Rue Crapeaux » ou encore « Rue Hampaté Bas ».

Selon le directeur adjoint, ces appellations erronées seront vite corrigées dans un bref délai afin de lever l’équivoque. Il précise que ces appellations ne sont pas retenues à la hâte, mais au contraire ces noms à polémiques sont toutes proposés par les chefs de quartiers et des personnes qui vivent dans ces quartiers.

Il a ensuite profité pour donner plus d’explications sur ces appellations comme « Rue des crapauds » et « Rue des moulins »

En ce qui concerne la « Rue des crapauds », même si ces appellations  ne sont pas appréciées par la population, il faut reconnaître qu’il y avait une marre où les crapauds chantaient beaucoup à ces endroits. Donc il est du bon ton que cette rue soit dénommée ainsi.

Ces noms peuvent parfois être dévalorisants mais nous peuvent aussi être valorisés à une condition, si nous leurs accordons du bénéfice de doute.

Print Friendly, PDF & Email

About Author

Delali AYITE

Delali AYITE, est Journaliste Reporter à la Rédaction de Togomedia24.com

Laisser une réponse