Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
mardi, juillet 16

Togo : « les nouvelles infections ont chuté de plus de 60% » Vincent PITCHE

Le Gouvernement Togolais s’est engagé depuis plusieurs années dans la riposte contre le VIH/Sida. La lutte contre cette pandémie est menée à travers la mise en place des politiques et programmes nationaux exécutés par différents organes notamment le Conseil national de lutte contre le SIDA et les infections sexuellement transmissibles (CNLS-IST).

En mars 2016, le pays a validé, un Plan Stratégique National (PSN) de lutte contre le Sida pour la période 2016-2020. Un plan qui s’inscrit dans la logique des objectifs des 90-90-90, de l’ONU-SIDA.

En terme clair, ces objectifs stipulent 90% des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique, 90% de toutes les personnes infectées par le VIH dépistées reçoivent un traitement anti rétroviral durable, 90% des personnes recevant un traitement antirétroviral ont une charge virale durablement supprimée.

A quelques mois de la fin de ce PSN, où  en sommes-nous avec la lutte au Togo ?

C’est pour apporter une réponse à cette interrogation qu’a été ouvert ce 04 juillet 2019 à Lomé, le 4ème forum national des partenaires de mise en œuvre des interventions du VIH et Sida.

Placée sous le thème « Objectifs 90-90-90 en 2020 : où  en sommes-nous ? cette rencontre qui durera deux jours a pour objectif de passer en revue les différentes activités menées en 2018 par le CNLS-IST et le PNLS.

S’agissant des résultats obtenus dans le cadre de ces objectifs, ils ont été atteints respectivement à 64%, 89% et 79%, d’après le Coordonnateur du Secrétariat Permanent du CNLS-IST, M. Vincent PITCHE.

« La prévalence du VIH/Sida au Togo est stable, depuis 2010. Le taux de prévalence du VIH/Sida est estimé à 2.2% en 2018. Les nouvelles infections ont chuté de plus de 60% et le taux de décès liés au Sida a baissé de 45% » a-t-il confié au quotidien national.

Si l’on peut déjà se réjouir de ces avancées constatées dans la lutte, le professeur affirme que plusieurs défis restent encore à relever d’ici 2020 pour corriger les faiblesses dans la mise en œuvre des recommandations en vue d’atteindre des objectifs qui vont impacter les populations.

En vue d’atteindre le reste des objectifs des 90-90-90, il convient donc d’inviter toutes les couches de la population à se rendre dans un centre de santé le plus proche pour le test de dépistage du VIH/Sida.  

About Author

Aubin Koutele

Administrateur principal du site Togomedia24, Nous essayons de faire notre part pour le Togo. Pour vos annonces publicitaires, Contactez Togomedia24, 00228 91 06 25 88 E-mail: togomedia24@yahoo.com

Laisser une réponse